Logo D'encre et de sel

Comment identifier un champignon comestible ?

Comment reconnaître un champignon comestible ou non ?

Lorsque la période des champignons approche, de nombreuses personnes sont tentées de se rendre dans les bois, afin d’en cueillir plusieurs variétés. Si cet engouement pour les champignons est facile à comprendre quand on en connaît la saveur et les bienfaits, il est toutefois recommandé de faire attention à la cueillette. En effet, toutes les espèces ne sont pas comestibles, et certaines peuvent même se révéler toxiques ou mortelles dans les cas les plus graves. Il convient donc d’être prudent. Comment reconnaître un champignon comestible ? Nous vous en disons plus ici sur les caractéristiques des champignons les plus dangereux, ainsi que sur quelques espèces comestibles que vous pouvez cueillir sans crainte.

Faire attention aux caractéristiques des champignons

Il existe une très grande diversité de champignons en France. Peu d’entre eux sont facilement identifiables d’un simple coup d’œil. Ce qui peut avoir tendance à complexifier le travail d’identification des espèces comestibles qu’on retrouve dans les bois, mais que certains n’hésitent pas à planter dans leurs jardins. Heureusement qu’en connaissant certaines caractéristiques des champignons, il est possible d’éviter au maximum les plus dangereux pour la santé.

Lorsque vous tombez sur un champignon dans les bois, examinez donc correctement :

  • son chapeau,
  • sa couleur,
  • son pied,
  • ses lamelles.

En effet, chez de nombreuses espèces vénéneuses ces dernières sont blanches. Évitez donc tout champignon aux lamelles blanches. De même, ceux qui sont comestibles et qui peuvent de ce fait être utilisés à la cuisine ont souvent un pied et un chapeau beige ou blanc. Si ces derniers sont rouges, alors il y a de fortes chances que le champignon soit toxique.

En outre, le haut d’un champignon comestible n’a pas d’écailles et ses pieds ne sont pas entourés d’un anneau. Faire attention à tous ces détails permet plus facilement d’éviter les espèces les plus vénéneuses.

Connaître les champignons comestibles les plus répandus

Éviter les champignons vénéneux

Pour être en mesure de détecter les champignons comestibles, il est important de pouvoir déjà identifier les plus toxiques à ne surtout pas manger ou ramener à la maison. Parmi elles, vous avez par exemple le bolet de Satan dont le chapeau est particulièrement grand et dont la couleur du pied est un mélange de rouge et de jaune. Lorsqu’il est cueilli, il dégage une odeur écœurante.

On distingue aussi l’amanite phalloïde. Ce dernier est un champignon toxique à l’odeur exécrable, doté d’un pied entouré d’un anneau. Pour ce qui est de son chapeau, il a une légère teinte jaune. Quant à l’amanite tue-mouche, elle se distingue par son haut rouge écarlate strié de points blanchâtres.

Connaître les champignons comestibles les plus répandus

Si vous n’êtes pas un expert, l’idéal est de vous en tenir à la cueillette des champignons comestibles les plus populaires. Parmi ces derniers, vous avez notamment le cèpe de Bordeaux qui a un chapeau marron et des pieds épais et parsemés de blanc. On retrouve surtout ce champignon en automne et il a une odeur agréable et discrète qui rappelle un peu celle des noisettes.

Pour ce qui est de la vesse-de-loup, elle a un chapeau blanc et circulaire et on la retrouve surtout en automne ou au cours de la période hivernale. Quant à la chanterelle, elle a souvent une couleur jaunâtre, un petit chapeau et un pied un peu fin qui s’élargit un peu vers le haut.

Articles similaires

Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Catégories

Archive D'encre et de sel

Articles récents