Mon premier (et sûrement dernier) cours de Yoga

Position de Yoga

Ça fait un moment que je voulais me mettre au yoga, ou du moins essayer. De nos jours, tout le monde fait du yoga, on en entend tellement parler que je voulais me faire ma propre idée. J’ai donc pris un cours de Vinyasa Yoga.

Alors voilà, en toute sincérité, j’ai détesté. Mais laisser moi vous expliquer pourquoi et vous dépeindre le tableau.

Position de Yoga

Pour le cours d’essai, on m’a prêté un tapis que j’ai sagement étalé dans la pièce en attendant le professeur (J’ai dû me concentrer pour ne pas penser à la sueur accumulée sur le tapis par mes prédécesseurs). C’est fou le cérémonial qui régnait dans la pièce. Personne ne parlait, les visages étaient plutôt fermés et, très sérieux, les gens autour de moi commençaient à prendre la pause du lotus. Bon. La rigueur est de mise ! Une légère odeur douceâtre de pied qui commence à monter à mes narines, c’est bon, je suis dans l’ambiance.

J’ai commencé à m’affoler lorsque j’ai vu les gens prendre des sortes de briques en lièges. Oui des briques en liège. Jésus Lord mais qu’allait-on faire avec ces instruments de torture ? En jetant des coups d’œil inquiets autour de moi, j’ai compris que cette brique, on s’assoit dessus en fait. On pose nos deux ptites fesses dessus et on fait le fameux lotus.

Deuxième vague d’angoisse quand je vois qu’en plus de la brique, certains se sont munis de ceintures blanches. Diantre, mais en plus il va falloir se fouetter les uns les autres ? (J’ai vite compris que cette ceinture sert à s’étirer les jambes en tirant sur les pieds. Ouf!)

Une fois les instruments de torture réunis autour de moi, le professeur est arrivé. Quand la séance a commencé, j’étais tellement contente que mon amie ne soit pas venue tester le cours avec moi, je crois que nous aurions eu un mauvais fou-rire… Parce qu’avant de commencer, nous avons joint nos mains, fermé les yeux et entamé trois « Om̐ » (vous savez, la syllabe qui représenterait le son de l’univers ॐ) . A vrai dire je ne m’y attendais pas du tout et j’ai dû me concentrer pour ne pas rire. Je sais, c’est mal. Shame on me. Et je nous voyais sur nos tapis, en lotus, les yeux fermés à entamer avec ferveur et sérieux ce Om̐, on se serait cru dans une secte !

La suite en un mot : l’enfer. Il faut savoir que la veille j’avais fait mon cours habituel de Street Jazz et j’étais courbaturée. Je pense que c’est aussi pour ça que j’ai tant souffert. Mais bordel que c’était dur ! Je crois qu’en sortant du cours j’étais plus tendu qu’à l’arrivée. Et cette position du chien, qu’on a dû faire et refaire cent fois, on en parle ? J’avais le sang qui montait à la tête, les bras qui tremblaient c’était infernal ! Je n’étais confortable dans aucunes des positions, un vrai supplice. En fait, j’ai plus eu l’impression de faire un cours de Pilate et de stretching qu’un cours de yoga. A l’heure où j’écris ces quelques lignes, j’ai très mal aux épaules, mes cuisses sont en charpie et je suis persuadée que demain je ne pourrai plus lever mes bras.

Je suis déçue, je pensais être une fille à yoga. Je me voyais déjà acheter un tapis trop cool, un porte-tapis encore plus cool et un collant avec des planètes dessus. Peut-être que ce n’était pas le bon yoga, le bon prof, le bon moment.

Bref, j’ai pas aimé le yoga.

(Visited 367 times, 1 visits today)

5 thoughts on “Mon premier (et sûrement dernier) cours de Yoga

  1. mouch

    Je fais du yoga avec tapis om et tout. La première fois que j’ai entendu le om j’ai eu un fou rire. La prof sympa a dit à la fin du cours “certains ont pu être étonnés par le chant!…” blablabla. elle a précisé qu’on n’était pas obligé de le chanter. J’ai chanté au bout de deux ans de pratique et j’adore (ça vibre comme lorsque tu joues en orchestre). On est pas fermé, on est concentré. Le yoga tu décroches et tu es dans la respiration, la sensation. Ce qui est cool c’est que si tu n’arrives pas à la posture tu imagines ce que ça donnerait si t’y arrivais. ça m’a enlevé un tas de complexes. Par contre, j’ai besoin de mon espace donc je décolle mon tapis si on me serre trop. Il y a de nombreuses sortes de yoga, peut-être qu’il faut que t’essayes d’autres sortes:)

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      J’en ai rigolé sur le coup, mais je sais que c’est un chouette sport qui plait à des milliers de personne et dont les bénéfices ne sont plus à prouver.
      Je suis triste de ne pas avoir accroché, je voulais vraiment me détendre et me relaxer. Après, comme tu le dis, peut-être que ce n’était pas le bon yoga ou le bon prof!
      Quoi qu’il en soit, je crois que je vais laisser passer un peu de temps avant de tester une autre séance ;-)
      (PS : Si tu veux la vérité, même si je rigolais en mon fort intérieur en chantant le Om, j’ai trouvé la résonance dans ma cage thoracique très agréable^^)

      Répondre

  2. Cécile

    Ah, comme toi, je n’ai jamais réussi à débrancher mon cerveau en cours… J’aime le pilates et je fais de la méditation pourtant, on croirait que le yoga c’est la bonne réunion des deux, et en fait pas du tout!

    Répondre

  3. Amy | Foodetcaetera

    Règle numéro 1, jamais oh grand JAMAIS tu n’utilises un tapis qui ne t’appartient pas. C’est la mort de l’esprit tranquille, j’imagine toujours les gens d’avant, les fluides corporels, touça et BERK. Et puis je suis ravie que tu aies trouvé que c’était physique, parce que quand on me demande si je fais du sport et que je réponds “du yoga” on me regarde souvent en coin en mode “non mais un VRAI sport je voulais dire”. :)

    Amy

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Ouais, les fluides tous ça j’y ai grave pensé… Mauvais pour le karma. Mais je voulais pas investir sans savoir si ça allait me plaire. J’ai bien fait! Et OUI c’est un VRAI sport, ou tu transpires, ou tu as mal et ou tu as des courbatures! Je suis un peu déçue de n’avoir pas aimé, mais je crois qu’il ne faut surtout pas se forcer. Je continue mes cours de Street Jazz et c’est parfait comme ça :-)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *