La Charente-Maritime : couleurs et contrastes

J’ai découvert le département de la Charente-Maritime il y a peu, lorsqu’un ami nous a proposé d’y passer le jour de l’an. Ses parents ont une très belle maison dans la commune d’Arvert, juste en face de l’île d’Oléron. Je ne connaissais pas la région et je suis très vite tombée sous le charme. Depuis, nous y retournons entre copains régulièrement, souvent pour le changement d’année ou en été. (Oui, mon pote a des parents adorables avec une grande maison et des tas de chambres !).

Je n’ai pas parcouru toute la Charente-Maritime, mais le peu que j’ai vu me fait dire que c’est l’endroit idéal pour se ressourcer et respirer autre chose que l’air frelaté de Paris ! L’air marin… Rien que d’y penser, j’entends les mouettes jacasser au-dessus de ma tête. L’océan et ses rouleaux, les longues étendues de sable, ce calme et cette force, les marais salants, les embruns, les forêts de pins, les petits villages de pêcheurs, le vin blanc et les huîtres. Le cocktail idéal pour se détendre.

Parmi toutes les choses que j’ai adoré faire là-bas, voici ce qui m’a vraiment plu :

  • faire du vélo à travers les forêts de pins
  • chercher des coques à marée basse (on les reconnaît grâce au petit jet d’eau qui sort du sable) et les manger le soir avec des pâtes
  • boire un verre de vin blanc dans les petites cabanes à huître (même si je n’en mange pas)
  • jouer dans les rouleaux comme si j’avais 10 ans (pour finalement perdre mon maillot dans les vagues)
  • ramasser des aiguilles de pins pour réaliser une éclade de moules (mais quel délice !! Pour l’anecdote l’éclade a laissé un rond de pelouse carbonisé dans le jardin, comme un cercle satanique)
  • regarder mes potes faire du cerf-volant géant (et les voir passer toute la soirée à démêler les fils)

Là-bas, les couleurs sont brutes et vives, la région est tellement photogénique que j’ai eu envie de vous faire un petit pêle-mêle d’images par thématiques. Just for pleasure. Une petite galerie photo qui sent bon l’iode (la mouette tu dégages et tu nous chies pas sur le chapeau, merci !) C’est parti !


du-bleu

charente-maritime-bleu-1

charente-maritime-bleu-6

charente-maritime-bleu-5


des-maisons

charente-maritime-maison-7

charente-maritime-maison-6


des-echoppes

charente-maritime-enseigne-3

charente-maritime-enseigne-2


des-contrastes

charente-maritime-plage-1

charente-maritime-plage-3

(Visited 92 times, 1 visits today)

4 thoughts on “La Charente-Maritime : couleurs et contrastes

  1. Claire

    Tes photos sont vraiment belles. J’aime beaucoup la première de la série Contraste avec tous ces galets sur le sable. On dirait autant de petits animaux marins essayant de rejoindre l’océan… Je crois que ça me manque un peu tout ça!

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      C’est une région magnifique dont je suis tombée amoureuse. Ça me manque aussi. Tu es originaire du coin?

      Répondre

      1. Claire

        En fait, je suis plutôt de sud Bretagne (j’ai passé un peu de temps à Royan mais pas trop) et désormais sur Nice… C’est un coin magnifique entre mer et montagne mais les couleurs et la lumière sont très différentes. Ah et le vent marin. Et la marée un peu absente aussi. Et les plages moins sauvages… Bref, tout ce que je retrouve dans tes photos. J’ai hâte de retrouver la côte pour Noël!

        Répondre

        1. D'encre et de sel

          Je comprends, ça n’a rien à voir. Je viens de Marseille et la 1e fois que j’ai vu la côte Atlantique ça a été comme un choc :-)
          Chaque côte a ses atouts, son charme et ses différences! Au moins tu as pu rester en bord de mer! J’habite sur Paris depuis 4 ans et la méditerranéenne me manque tellement… Comme toi, j’ai hâte d’y retourner pour Noël!

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *