Aujourd’hui, vendredi 13…

Dessin Vendredi 13

Dessin Vendredi 13

En regardant mon petit calendrier de bureau (oui, je regarde souvent ce petit calendrier en comptant précisément les jours de vacances qu’il me reste à poser…), je me suis aperçue que le vendredi 13 de cette année approchait. Et ça tombe bien puisque c’est aujourd’hui.

Vendredi 13 est le jour des superstitieux. Je ne suis pas une personne spécialement superstitieuse, mais je me souviens que ma mère m’a toujours dit de ne jamais mettre le pain à l’envers sur la table, de ne pas poser mon sac par terre (ça fait fuir l’argent. Ah mais attends, c’est pour ça…) et de ne pas mettre d’argent sur le lit, ça fait venir le médecin (en gros vous risquez de mourir de la variole dans d’affreuses souffrances). Je me moque (pardon maman) mais en attendant, je déteste voir des sous sur un lit. Comme quoi ! Et quand j’y réfléchis bien, il m’arrive de toucher du bois pour éloigner la scoumoune, je n’ouvre jamais un parapluie à l’intérieur et si je peux éviter de briser un miroir… Bon, ok, je suis toquée.

La phobie du vendredi treize s’appelle la « paraskevidécatriaphobie ». Sans blague, ou sont-ils allés chercher un nom pareil ? Je vous mets au défi de le répéter trois fois devant votre miroir (vous aurez juste l’air stupide…comme moi!). On aurait pu appeler ça la « treizophobie » ou la « chatnoirophobie » pour coller au thème. Lorsque l’on regarde les différentes origines de ce mythe, on en trouve un sacré nombre très souvent bibliques.

D’après le Nouveau Testament, lors du dernier repas du Christ (la Cène) ils étaient 13 et le malheureux s’est fait crucifier un vendredi. Dans la mythologie romaine, le 13 a également une connotation négative puisque le chiffre 12 représente la perfection : 12 Dieux olympiens, 12 heures du jour et de la nuit, 12 constellations… Et pour ajouter aux réjouissances, les exécutions avaient lieux en général le vendredi dans la Rome antique. (Tout ceci vous fait une belle jambe, n’est-ce pas ?)

Alors dites-moi tout, vendredi 13 signifie-t-il chance ou malchance ? Passeriez-vous sous une échelle sans ciller ? Je serais curieuse de le savoir !

« La superstition est l’art de se mettre en règle avec les coïncidences » … j’en sais rien Cocteau, j’en sais rien…

(Visited 153 times, 2 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *