L’automne – On a toujours préféré les « hors saison »

Feuilles d'automne 3

Champignons et cirtouille

Aller, reprenons la plume. Il est temps.

C’est vrai que c’est beau l’automne. Mais c’est encore plus beau à la campagne.

Mes grands parents ont retapé pendant des années une belle maison dans un petit village, au fin fond de la campagne drômoise. Une grande maison bien cossue, en pierre, avec une jolie vigne qui court le long de la façade. Et rénovée avec goût, en respectant le cachet d’origine.

Nous y passions toutes nos vacances en famille, et ce depuis mes trois ans. Autant dire que la campagne, je connais bien ! J’adorais l’odeur de bois ciré et de fleurs séchées emprisonnées dans chaque pièce, odeur qui me sautait au nez lorsque, après des semaines d’inoccupation, on ouvrait enfin les portes des chambres. Ma madeleine à moi ! Hélas, je n’ai plus remis les pieds dans notre maison familiale depuis deux ans. La famille, c’est parfois comme un fragile château de carte. Il suffit d’un léger souffle dans la mauvaise direction pour que tout s’écroule. Et il arrive qu’on ne sache plus reconstruire le château parce que nos mains tremblent trop.

Tous ces moments passés à la campagne me manquent. Surtout quand arrive l’automne, la saison la plus mélancolique qu’il soit.

On a toujours préféré les « hors saison ». C’est à ce moment-là (et au printemps) que la nature est la plus belle.

Ce qui me manque, ce sont toutes les activités que nous faisions en cette période. Les longues balades dans le froid, emmitouflés dans de grosses parkas. L’odeur des feuilles mortes humides, des sous-bois et des champs détrempés. Le froid qui parfois se fait mordant, l’air si pur qui vous explose les narines. Et surtout la récompense de ses longues balades : les crêpes de ma grand-mère dégustées en deux minutes à même la poêle et les gros bols de chocolats chauds. Regarder les châtaignes ramassées dans la journée griller dans la cheminée. Le luxe de faire un feu de bois. Aller chercher les champignons dans la forêt, surtout les sanguins et la joie de voir nos paniers en osier se remplir. Enlever nos bottes crottées et les laisser devant la porte, pour le soir déguster les champignons en omelettes avec juste un peu de persil.

L’automne à la campagne me manque. Et tous nos petits rituels aussi.

Paysage la Drôme

(Visited 22 times, 1 visits today)

2 thoughts on “L’automne – On a toujours préféré les « hors saison »

  1. Madeleine à bicyclette

    Ohh des lactaires délicieux, tu les cuisines ou peut être tes grands parents? :)
    Je te souhaite un bon bol d’air frais à la campagne, hop dans un train, avec les flocons de neige à regarder par la fenêtre du wagon…

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      C’est mes grands-parents :-) Et oui c’était vraiment délicieux!
      Merci à toi ^^

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *