Un #inktober à la gouache

Bonjour bonjour les hirondelles, ya d’la joie !

Enfin, je sais pas si ya d’la joie mais en attendant il y a eu un nouvel inktober, ça c’est sur.

Inktober pour rappel, même si vous le savez très bien, c’est un défi d’illustrateur qui consiste au moins d’octobre à faire un dessin par jour. La base de l’inktober est de réaliser les dessins à l’encre (d’ou le « ink », cqfd babe). Chaque année une liste officielle de mots à illustrer est publiée. Un mot pour chaque jour. 

Cette année, j’ai eu envie de faire mon propre inktober (comme beaucoup d’illustrateur) avec mes propres règles. Ce défi est toujours l’occasion parfaite d’être assidue en dessin pendant un bon mois. J’en ai donc profité pour m’exercer à la gouache et j’ai choisi pour thème de reproduire des tableaux qui m’inspirent et me plaisent.

Je suis plutôt à l’aise avec l’aquarelle. Et la gouache est une peinture dont je me suis très peu (voir pas du tout) servie. C’est en observant le travail d’autres illustratrices que j’ai eu envie de commencer la gouache. Je vous parlais ici dans mon dernier article de mes 1e pas à la gouache. L’inktober a été l’occasion parfaite de poursuivre ce travail. J’ai choisi d’investir dans une gouache aux pigments absolument fabuleux. Je veux bien sûr parler de cette marque que l’on voit partout sur instagram (oui, je suis faible) : la gouache japonaise de chez Holbein. J’ai bien galéré à me la procurer (et mon porte monnaie en a pris un coup) mais les couleurs proposées sont folles. C’est un réel plaisir de peindre avec du bon matériel comme celui-ci !

Ce que j’aime avec la gouache c’est le rendu, net, comme un dessin numérique. Les couleurs sont tranchées, elles n’ont pas cet aspect dilué, transparent comme avec l’aquarelle. Mais du coup techniquement c’est plus difficile. Difficile de bien doser l’eau pour que la peinture s’étale suffisamment, mais que l’on n’aperçoive pas les coups de pinceaux. Et bien sûr, sacrée galère pour mélanger les couleurs et trouver LA bonne teinte.

Je me suis régalée à découvrir ou redécouvrir des peintres, des tableaux, à dénicher ma prochaine illustration. J’étais joie lorsqu’il s’agissait de trouver ma future reproduction. D’ailleurs au passage merci Pinterest !

Je vous laisse avec mes illustrations. Il en reste encore quelques-unes en vente sur ETSY.

Un grand merci à tous ceux qui m’ont déjà passé commande ♡

(Visited 51 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *