Technique de dessin : les personnages à l’aquarelle

technique de dessin aquarelle

technique de dessin aquarelle

Il y a un moment déjà sur Instagram, j’ai posté un dessin et une personne m’a questionné sur la technique que j’utilisais. Elle a ensuite ajouté qu’elle serait intéressée par un article sur le sujet. Pourquoi pas ? Un petit tour en coulisses ça vous tente ? Ici, on va s’intéresser au dessin à l’aquarelle. Mais petite précision avant de commencer. Je ne prétends pas avoir LA technique suprême, je procède de façon empirique. Je teste des trucs, des méthodes, des outils, du papier et je vois ce que ça donne. Je suis consciente du fait que j’ai encore beaucoup de choses à apprendre et que ma technique n’est en rien parfaite. Mais pour l’instant ça fonctionne à peu près.

Alors voilà, on va prendre un dessin de base et je le détricote pour vous. Mais d’abord…

matériel à dessin


★ Première étape : le dessin au crayon gris

En général je prends du papier assez épais pour supporter l’aquarelle mais pas du papier spécial aquarelle, car je trouve que le grain est trop épais et ça rend mon contour au stylo tremblotant. J’essaie de prendre du papier bien blanc, car souvent les feuilles épaisses tirent vers le beige et lorsque je scanne le dessin ce n’est pas très beau. Je commence donc à dessiner au crayon, en essayant de ne pas trop appuyer mon trait. Au début c’est un peu brouillon, mais ensuite j’efface les traits superflus pour ne garder qu’un contour à peu près net. Au départ j’utilisais un crayon gris 2B, mais je suis passé au crayon argenté. Le trait est plus clair et c’est presque inutile de le gommer par la suite.

★ Deuxième étape : les contours (j’allais écrire le contouring = aucun rapport !!)

Au début je commençais par colorer mon dessin avant de tracer le contour en noir. Tous les stylos noirs que j’essayais bavaient lorsque je passais mon pinceau à côté. Mais ça c’était avant que je découvre qu’il existe des stylos noirs qui ne bavent pas avec l’eau (in-cro-yable !) : il s’agit des stylos de la marque Pigma MICRON (j’imagine qu’il en existe d’autres). On en apprend tous les jours…

Du coup, une fois que j’ai mon croquis je repasse proprement par-dessus avec mon stylo noir. J’attends un peu et je gomme délicatement le crayon pour qu’il ne reste que le stylo. Pour les stylos j’utilise la taille de pointe 01. La pointe 005 plus fine me sers pour peaufiner les détails et la pointe 05 me sert pour les gros traits.

★ Troisième étape : la colorisation

C’est l’étape la plus difficile. Pour moi, maîtriser la couleur est ce qu’il y a de plus compliqué. D’un côté il faut avoir l’œil pour voir quelles couleurs vont ensemble, et d’un autre il faut savoir peindre à l’aquarelle. Vu que je n’utilise pas de papier pour aquarelle, si je mets trop d’eau pour diluer ma couleur le papier peut gondoler et peut donner un rendu assez étrange. Il faut donc bien doser. Les grandes surfaces sont dures à remplir uniformément, ça fait souvent des traces. Pour celles-ci j’utilise un pinceau plus gros. Les couleurs claires (diluées) sont plus faciles à manier et font moins de trace. Toujours commencer par le fond, on laisse sécher et on finit par les détails.

★ Quatrième étape : le scan

Lorsque le dessin est bien sec (je le laisse en général sécher une nuit) je sors mon énorme machine et je le scanne. J’ouvre ensuite Photoshop pour nettoyer le fond grâce à la gomme magique et diminuer un peu le poids de l’image.

Le dessin est alors prêt à être utilisé ! C’est pas plus compliqué que ça. Vous savez tout sur ma bonne vieille méthode à l’ancienne pour faire de petites illustrations à l’aquarelle.

Bisous et poil au cou ♡

PS : j’en profite pour vous dire que le blog prend un peu de vacances. Je m’envole pour l’Argentine du 7 au 26 février. Les articles reprendront à mon retour! Soyez bien sage et prenez soin de vous, on se retrouve très vite pour de nouvelles aventures ;-)

(Visited 697 times, 1 visits today)

14 thoughts on “Technique de dessin : les personnages à l’aquarelle

  1. Elidannelaure

    Super cet article, merci beaucoup ! Moi c’est pour l’étape scanner que je vais poser une petite question, quel scanner et quels paramètres de numérisation utilises-tu pour avoir des couleurs ressemblantes et une bonne qualité d’image ?

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Salut Anne-Laure!
      Alors pour le scanner, j’utilise la vieille imprimante (qui fait aussi scanner du coup) de mon homme, c’est une “HP Photosmart C4500 series” (vraiment un vieux machin mais qui fait l’affaire) et il me semble que je la règle à 600 dpi, il faudrait que je vérifie, mais il me semble bien que c’est ça. Les couleurs restent bien fidèles je trouve. Ensuite, je réduis un peu l’image sur Photoshop afin qu’elle ne soit pas trop lourde à charger sur le blog ou autre.
      Voilà, j’espère avoir répondu à tes question :-)
      Bonne fin de journée à toi!

      Répondre

  2. Irène

    Merci pour cet article très motivant !!

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Oh mais de rien! ;-)

      Répondre

  3. Anne

    Bravo! Moi, c’est déjà pour le dessin que je galère!

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Parfois c’est une question de persévérance! Il faut s’accrocher, dessiner encore et toujours ;-)

      Répondre

  4. celine

    cet article sur les coulisses est bien élaboré et facile à comprendre. Je suis fan d’illustrations mais je suis si maladroite que je n’ose pas me lancer. Mais ce fut un plaisir d’apprendre. Peut – être aurais tu la gentilles de m’illustrer pour mon compte insta . bonnes vacances, j’espère des photos sur ton IG. des bisous

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Il ne faut surtout pas avoir peur de se lancer, au contraire! Et il ne faut pas non plus avoir peur de se tromper, c’est comme ça que l’on fait des progrès!
      Contente d’avoir pu t’aider ;-)

      Répondre

  5. Jeanne

    Merci beaucoup pour cet article Mélissa ! Je ne connaissais pas le crayon argenté et les atouts des stylos encre Pigma ! Je m’en vais tester tout ça. :D

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      De rien Jeanne :-) Contente d’avoir pu t’apprendre des trucs! Bises

      Répondre

  6. LaPtiteLu

    je ne connaissais pas ces stylos qui ne bavent pas ! Du coup je redessinais mes aquarelles après l’étape peinture. Je vais chercher ces fameux stylos et faire des tests ! Merci pour cet article, en effet, les behind the scene sont toujours intéressants ;)
    Bon voyage en tout cas, hâte que tu nous parles de l’Argentine :)

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Merci!
      Comme toi avant je faisais d’abord l’étape peinture et ensuite le contour… ce stylo à changé ma vie :-D (et en plus chez Rougier et plé ils m’avaient dit qu’un tel stylo n’existait pas…)
      J’aime bien moi aussi les articles Behind the scene !
      La bises et à très vite ^_^

      Répondre

  7. Julia

    C’est très intéressant ce petit “how to” :)

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Merci :-) Sur les autres blogs, j’aime bien les articles “coulisses”!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *