Storyboard #14 : Faire la paix avec ses cheveux

Coiffure cheveux frisés illustration

Faire la paix avec ses cheveux

Je crois bien en avoir parlé plusieurs fois par ici. De mes cheveux. De cette catastrophe naturelle que sont mes cheveux. Entre eux et moi, ça a mal commencé. Déjà toute petite je me souviens de ma mère qui passait des heures à s’acharner sur mes cheveux, à grands coups de brosse et moi, pleurant à moitié. Personne n’a jamais vraiment su les coiffer mes cheveux métisses… On me faisait toujours une tresse unique accompagnée d’une dizaine de barrettes pour m’empêcher de ressembler à un soleil.

Et puis ado les défrisages… Je ne sais plus comment ça a commencé. Je crois que ma grand-mère antillaise se les défrisait et en a parlé à ma mère. Alors j’ai commencé à faire pareil, puis ensuite je ne défrisais que les racines. Tous les 3 puis 6 mois. Je savais et sais encore à quel point ces produits sont mauvais (loin de moi l’idée d’en faire l’apologie) mais je supportais assez bien les produits et j’adorais le résultat. Des cheveux plus souples, plus lisses et facile à démêler. Malgré ça je ne les ai jamais lachés. Avec le volume que j’ai, quand je les lache je ressemble à  Moogli l’enfant sauvage.

Et maintenant voilà. J’ai 32 ans, j’apprends peu à peu à m’accepter comme je suis. Je suis de plus en plus sensible aux produis que j’utilise, à leur composition, à leur impact. J’ai eu envie d’un peu plus de naturel… Alors j’ai arrêté les defrisages il y a presque 1 an. Pas de catastrophe, aucune comète ne s’est écrasée sur la terre. Elle a d’ailleurs continué à tourner. Je voulais rencontrer mes “vrais” cheveux. Voir si les minuscules boucles que j’avais aperçues pouvaient rendre un truc sympa. J’ai aussi viré de la salle de bain tous mes shampoings et crèmes à la composition pourrie. Exit le sulfate, le silicone, le paraben.

Et vous savez quoi? J’arrive toujours à me coiffer! Et à ressembler (un minimum) à un être humain. Je suis heureuse de ma démarche. On verra bien ou ça me mène. Alors même si je ne suis toujours pas amoureuse de mes cheveux, je les accepte tels qu’ils sont. Ça fait du bien!

(Visited 78 times, 2 visits today)

2 thoughts on “Storyboard #14 : Faire la paix avec ses cheveux

  1. Laptitelu

    Un grand bravo! S’accepter comme on est n’est jamais facile. On veut toujours ce qu’on n’a pas. Et la phase de transition au retour au naturel est souvent compliquée. Moi aussi j’ai eu des sales histoires avec mes cheveux. Frisés sur le dessus, genre aurèole frisée, raide en bas… des meches blanches franchement blanches… brushing , fer a lisser et teinture ont ete mes solutions il y a quelques annees. Ça fait 2 ans que je ne suis pas allée chez le coiffeur, que je ne fais plus ni teinture ni brushing. Du coup ils ont 3 couleurs mais je m’en fous. J’y gagne du temps, de l’argent. En plus je suis au no poo depuis 1 an ce qui n’arrange rien mais quelle dèlivrance!!!

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Merci merci !!!!
      Comme tu dis, c’est un peu la délivrance de ne plus se préoccuper H24 de ses cheveux, ni d’en faire des caisses… Gains de temps et d’argent!!
      Alors, parfois c’est un peu compliqué, mais je crois que ça vaut le coup.
      Bises à toi ♥

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *