Sous le soleil de Paros – Cyclades

Paros

En 2016, le printemps a été placé sous le signe des voyages. Après Londres et Amsterdam, je suis partie sur la jolie île de Paros dans les Cyclades, une petite semaine en tête à tête avec ma mère. C’est notre petit rituel mère-fille. Nous partons toutes les deux au soleil quelques jours chaque année.

Nous voulions une destination facile au soleil et avec la mer en prime. Quoi de mieux que les îles grecques ? Oui mais voilà, des îles grecques il y en a des milliers et rien que les Cyclades en comptent 24 habitées. J’ai donc fait mes petites recherches en fonction de certains critères : de belles plages, de petits villages blanc et bleu comme sur les cartes postales et de l’animation sans que ce soit envahi de touristes. Après recherches, mon choix c’est porté sur l’île de Paros dans les Cyclades. Voici donc un petit carnet de bord ensoleillé qui pourra vous aider à préparer votre voyage.

Paros

Le voyage a été long pour rejoindre Paros, mais ça valait le coup ! Nous avons pris l’avion de Paris pour rejoindre Athènes. De là, nous nous sommes rendues dans un petit hôtel à côté du Pirée (inteeeeeerminable, 23 arrêts de métro !) pour pouvoir prendre le ferry tôt le lendemain. Pour un simple stop je vous conseil l’hôtel Argo/Anita vraiment pas cher (40€/nuit) très correct et surtout, si l’on prend l’option petit déjeuner, le gérant s’occupe de retirer vos billets pour le ferry la veille et une navette vous conduit au bateau. Parfait !

Le lendemain nous avons pris le ferry de 7h25 et sommes arrivées sur l’île 4h plus tard à 11h30. Je vous conseille de réserver un siège, même le premier prix. Ce n’est pas beaucoup plus cher et vous serez confortablement installé. 4 heures ça peut être long. J’avais loué une voiture sur le net car, même si l’île est petite (il y a deux routes principales, l’une qui fait le tour, l’autre qui coupe l’île en deux. Aller du nord au sud ne prend qu’une demi-heure), il y a pas mal de plages à voir et de jolies villes. Les bus ne sont pas pratiques. Un conseil : ne réservez pas votre voiture en avance sur le net. Louez-la sur place en arrivant sur Parikia. Et même si vous pouvez, louez plutôt un scooter ou une sorte de quad, ça suffit largement !

Pour l’hôtel, j’avais aussi des critères : une piscine et la proximité avec une ville pour pouvoir s’y rendre à pied le soir. Nous avons passé 6 nuits au Kallisti Hôtel que je vous recommande chaudement. Le personnel est vraiment adorable et à l’écoute (le petit pépé qui s’occupe du jardin offrait tous les matin un expresso à ma mère, en attendant le petit dej. Oui, elle se lève très tôt…).

dsc_0172

C’est assez familial et très calme. Le petit déjeuner est excellent, les chambres ultra propres et lumineuses, la piscine et son petit bar parfaits. Et surtout, en 5 minutes à pied on est au cœur de Naoussa.

dsc_0399

dsc_0173

Voici quelques bonnes adresses que nous avons trouvé à Naoussa (pour moi la plus jolie ville de l’île) : Cet adorable petit café-restaurant qui est devenu notre QG. Nous nous sommes souvent arrêtées pour prendre un verre avant le repas. Des fleurs, des canapés confortables, de gros ventilateurs et une limonade homemade, le combo parfait.

dsc_0366

Un autre endroit à la fraîche caché dans les petites ruelles, le Café Santé aménagé autour d’un arbre. L’endroit est très agréable, au frais et la serveuse adorable. À goûter, le Mastika, une liqueur de plante typiquement grecque.

dsc_0257

dsc_0259

Une belle Taverne ou manger vraiment les pieds dans l’eau, face à la mer : La Taverne Graskof. Le lieu est d’enfer et les plats délicieux (pour un prix plus que correct). Je me suis régalée de tagliatelles aux crevettes à m’en lécher les doigts ! À tester absolument si vous passer par Naoussa.

dsc_0267

dsc_0315

En ce qui concerne les visites, nous avons essayé de nous promener dans le joli village de Lèfkes, le plus pittoresque de l’île. Mais sous 40° c’était compliqué… Nous avons donc traîné nos corps de plages en plages. Notre préférée : Logaras, à l’est. Une adorable petite plage familiale, tranquille, pas envahie de transat. Nous y sommes allées tôt le matin et avons bu un café au petit restaurant Aktaion qui dispose de quelques tables jetées sur le sable à l’abri des pins. Quelle tranquillité… Le restaurant propose trois gros parasols et plusieurs transats que vous pouvez utiliser gratuitement. Je vous recommande bien sur d’y manger le midi, c’est simple et délicieux. Un conseil : les moules à la sauce tomate et à la feta au son des cigales, une tuerie !

dsc_0212

dsc_0219

dsc_0224

Juste à côté se trouve le village de Piso Livadi. Je ne sais pas s’il y a grand-chose à visiter, mais son petit port est adorable, tout comme les petites terrasses à ses pieds. Nous dégustions notre café frappé lorsque le bar d’à côté s’est mis à mettre de la musique grecque et les gens se sont levés pour danser au milieu de la petite route. Un beau moment.

dsc_0238

dsc_0229

dsc_0240

J’avais lu beaucoup de choses sur Golden Beach comme étant The place to be, mais nous n’avons pas du tout aimé cette plage. Aucun charme, aucun intérêt. Nous avons préféré sa petite sœur New Golden Beach, une petite plage envahie de parasols, certes, mais très sympa. Il y a souvent du vent de ce côté ci et on trouve une école de véliplanchistes, windsurf et autres. Le spectacle des planches à voile et du windsurf est divertissant.

dsc_0275

dsc_0368

Et surtout si vous êtes dans le coin, il faut manger à la taverne du Blue Dolphin qui domine la baie. La vue est superbe et les plats fabuleux. Nous avons mangé une salade de poulpe, des feuilles de vignes, un écrasé de feta au piment et une aubergine confite. J’ai l’impression de ne dire que ça, mais quel régal !!

dsc_0299

dsc_0300

dsc_0298

Si je devais vous recommander une seule activité, ce serait celle-là : un tour en bateau avec Michael Zeppos – Cruise boat trip. Quelle belle journée ! Pour 100€/pers, nous sommes parties en bateau de 10h à 17h autour de l’île d’Antiparos. Le bateau part du port d’Aliki au sud de l’île. Le capitaine et son second sont vraiment gentils et vous préparent un repas d’enfer (daube de poulpe, risotto de la mer, petits anchois, pain tomate fêta…). Nous étions une douzaine à bord. Le bateau est super confortable avec un espace couvert ou se trouve la table et des coussins à l’avant pour le bain de soleil. Le capitaine fait de petits arrêts baignades et fournit masques et tubas. À ce prix-là, il ne faut pas hésiter, le service est de qualité.

dsc_0362

dsc_0345

dsc_0337

Nous avons aussi testé la plage de Santa Maria, vraiment sans plus (le restaurant de la plage est à éviter absolument !!) et juste pour voir, je suis allée faire trois photos de la célèbre Kolimpithres beach ou l’eau est vraiment cristalline. Mais il y a très peu de place, c’est en plein cagnard et rempli de monde. Fuyons !!

Pour finir, je vous laisse avec ces belles photos de Naoussa. Ça donne envie, hein?

dsc_0183

dsc_0408

dsc_0411

dsc_0367

(Visited 325 times, 1 visits today)

4 thoughts on “Sous le soleil de Paros – Cyclades

  1. Claire

    ah j’adore ces articles plein de soleil au coeur de l’hiver… Il faut absolument que je me penche sur un parcours à faire entre les îles grecques. Elles ont l’air toutes tellement belles mais je n’arrive pas à me décider par où commencer, lesquels visiter et où finir!

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      C’est compliqué de faire un choix… J’ai mis du temps à choisir Paros! Mais avec un bon guide et certains blogs voyages sur le net, tu pourras te faire un bon petit parcours. En tout cas, ça vaut le coup, tout est si beau là bas… La vraie dolce vita ;-)

      Répondre

  2. Amy | Foodetcaetera

    Merci pour ce partage! Grâce à toi, je suis retournée un peu en Grèce!

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Et bien si j’ai au moins réussi à faire voyager une personne à travers mes photos, le contrat est rempli :-)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *