Lecture et romans du moment #5

 

Avant de parler bouquin avec la 5e édition de “lecture et romans du moment”, je vous donne la gagnante du concours “Tote bag Rollers” et c’est Mariette qui l’emporte :-). J’espère qu’il te plaira. Je t’enverrai un MP pour les modalités.

Revenons à nos moutons. J’ai lu ces bouquins il y a un petit moment et je gardais cet article au frais. Alors, même si en ce moment je suis plongée corps et âme dans la saga Harry Potter, même si je suis totalement absorbée dans le monde de la magie, et même si j’ai envie d’une écharpe aux couleurs de Gryffondor, je me souviens qu’avant l’École des sorciers, je lisais d’autres romans…

▲ « LA FILLE DU TRAIN » de Paula Hawkins

L’histoire : Rachel prend le train deux fois par jour pour se rendre à son travail et dans ce train, elle a pris l’habitude d’observer une certaine maison et ces habitants, un couple qu’elle fantasme comme étant l’exemple même du couple parfait. Dans la même rue que ce couple se trouve son ancienne maison aujourd’hui habitée par son ex, sa nouvelle femme Anna et leur fille. Un jour, Rachel apprend que Megan (du couple parfait) a disparu et là tout bascule, tout se mélange. Le monde déjà bancal de Rachel (qui est devenue alcoolique) bascule et elle se retrouve embarquée dans l’histoire. Est-ce un meurtre ? Qu’est-ce que faisait Rachel près du lieu de la disparition, du sang sur la tête le jour même ? Que cachent ces gros trous de mémoire ? C’est un livre à trois voix ou chacune à leur tour Rachel, Anna et Megan s’expriment et livrent leur point de vue.

Mon avis : Ce roman a été un véritable succès, et pourtant je l’ai trouvé plutôt bof. D’accord l’intrigue est plutôt bien trouvée, le suspense se maintient mais est-ce suffisant ? C’est un bon polar, mais ce n’est pas un grand roman. Ça se lit très (trop ?) facilement et le style n’est pas terrible. Le personnage principal m’a exaspéré avec sa mollesse, son alcoolisme et sa niaiserie à tel point que j’ai eu envie de la gifler ! D’ailleurs les deux autres personnages féminins ne sont pas en reste. Entre Megan qui est une véritable chaudière nombriliste jamais satisfaite de rien et Anna, mère fade et craintive on est servi ! Des femmes qui finalement s’ennuient dans leurs vies insipides et qui restent gentiment à la maison pendant que Monsieur va travailler, j’ai trouvé ça cliché. Ce n’est clairement pas le livre de l’année et je ne comprends pas l’engouement qu’il a suscité.


« PSYCHO KILLER » de Anonyme

L’histoire : Tout commence dans un bled paumé au nom improbable de B Movie Hell. La ville appartient à un certain Mellencamp, producteur qui a fait fortune dans les films X et qui règne sur le bordel de la ville, le « Minou Joyeux ». Un tueur fou coiffé d’un masque de crâne à crête rouge se met à assassiner la population de ce petit bourg. Deux agents du FBI sont alors dépêchés sur place afin de faire le ménage, mais pas n’importe lesquels : deux agents spécialistes des opérations clandestines. Le tueur fou se serait échappé d’un asile… Pourquoi s’en prendre à cette bourgade ? Que cherche vraiment le tueur ? Pourquoi tout semble mener à Bébé, une jeune prostituée qui ne rêve que de s’enfuir ?

Mon avis : J’avoue, j’avais trouvé la couverture sexy et pourtant côté écriture, encore une fois, on est pas dans de la grande littérature… L’histoire pourrait être sympa : c’est assez loufoque, un peu kitsch à la façon des Road Movies avec un bordel, des putes, un producteur de film X totalement répugnant qui règne sur le tout, des habitants un peu « neuneu » comme dans Fargo, le FBI, un asile, une serveuse qui s’appelle Candy… Mais ça reste très superficiel. La mayonnaise ne commence à prendre qu’à la fin (et c’est une mayonnaise allégée !). Les ingrédients sont là pourtant (série B et autres références) mais au final le roman reste plat, on ne s’attache à personne et la seule personnalité à peine développée est celle de l’agent du FBI. Autre point qui m’a agacé, la façon dont les prostituées du bordel sont utilisées et traitées. Pas macho un brin ! Bref, un gros « bof » pour moi.


« LE DIABLE, TOUT LE TEMPS » de Donald Ray Pollock

L’histoire : À partir de 1945 et sur 20 ans, plusieurs existences se croisent dans le Midwest des États-Unis. Il y a Willard qui revient du Pacifique et qui va entraîner son fils Arvin au bord de la folie chrétienne afin de sauver sa femme malade. Il y a Sandy, jeune serveuse qui tapine et Carl son mari, qui sillonnent les routes à la recherche d’auto-stoppeurs à prendre en photo dans des mises en scènes macabres. Il y a aussi Roy, prédicateur, et son ami musicien Théodore, en fauteuil roulant, qui parcourent la région à la recherche d’un endroit ou se poser. Ces destins sont liés et vont finir par se croiser. Chacun va commettre son lot de pêchés et peu vont vouloir trouver la rédemption.

Mon avis : Si vous ne devez choisir qu’un seul bouquin dans cette sélection, c’est celui-ci. Il porte tellement bien son titre… Le diable est présent à chaque page, sur chaque épaule des personnages. L’auteur dépeint à merveille une certaine Amérique à une période définie, l’Amérique des petits patelins perdus au fin fond de l’Ohio, de la Virginie-Occidentale. Le récit est cru, brut, aucune concession n’est faite avec les personnages et c’est rudement bien écrit ! Ils sont cruels, entiers, sales, habités par le doute. Ils font de mauvaises actions sans se remettre en cause, comme si c’était la norme. Au-dessus de ce marasme qu’est leur vie, une constance : Dieu. Un Dieu souvent cité, souvent prié mais qui ne modère en rien leurs actions. Un Dieu spectateur de la sauvagerie humaine. J’aime beaucoup la critique du Figaro Magazine : « C’est un roman monstrueux qui se subit comme un fléau biblique dans une langue d’un autre temps. On n’a rien lu d’aussi dévastateur depuis des années. ». Jusqu’à la dernière goutte, je n’ai pu lâcher ce livre. Une petite pépite bien poisseuse…

 

(Visited 107 times, 1 visits today)

2 thoughts on “Lecture et romans du moment #5

  1. Sophie

    Un peu de ton avis pour la fille du train qui doit mieux passer en film.
    Je vais voir pour “le diable tout le temps” l’histoire me tente bien.
    En ce moment, je lis l’allée du sycomore de John Grisham, j’adore, tu connais ?
    Bon après-midi et merci j’adore les post lectures :)

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Mouais, même en film, c’est bien fadasse “La fille du train”… mais ça se laisse regarder…
      “Le diable, tout le temps” est mon coup de ♥ du lot. Tu me donneras ton avis! Et non, je ne connais pas “L’allée du sycomore” mais je viens de lire le résumer et ça a l’air super! Je vais peut-être me laisser tenter… après la saga Harry Potter!! Faut que je la finisse, ça me rend dingue, je lirais partout, tout le temps ^_^
      Et merci, je suis contente que ma rubrique te plaise, j’adore jouer les critiques littéraire ;-)
      Bises et bonne journée.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *