Hawaï #2 : Maui la belle

Maui la belle île

Maui la belle île

Deuxième volet de cette saga qui sent le crustacé, je vous parle aujourd’hui de Maui ou nous avons passés 4 jours et demi. Maui est la deuxième île la plus touristique de l’archipel après Oahu. Un peu moins tranquille que Big Island et beaucoup plus petite, elle déploie des plages magnifiques surtout à l’ouest. Nous avons trouvé un logement chez Lisa via airbnb, un beau petit studio avec vue de la terrasse sur l’océan  dans la ville de Wailuku. Le soir on pouvait entendre le bruit des vagues. Wailuku n’a rien à voir avec Kona, la ville ressemble plus à une vraie ville qu’à une petite bourgade pour touriste. C’est moins joli, plus réel. En arrivant sur Maui, ce qui nous a frappé ce sont les superbes montagnes que l’on aperçoit en fond.

Wailuku se trouve à côté de l’Iao Valley State Park, le “Yosemite du Pacifique”. Nous y sommes donc allés avec l’idée de s’y promener une partie de la journée. L’endroit est magnifique, on se croirait en pleine jungle.  Le piton de Kuka’emoku culmine à 686 mètres. Par contre, il ne s’agit que d’un point de vue accompagné d’un petit sentier goudronné qui passe près de la rivière. Un arrêt qui vaut le coup mais un peu frustrant.

DSC_1450

Nous avons passé une après-midi dans la très agréable ville de Lahaina, côté ouest. Ancien port baleinier, Lahaina est maintenant une petite bourgade où les jolies devantures en bois sont occupées par des restaurants et des magasins. Le front de mer est longé par Front Street l’artère principale d’ou l’on peut apercevoir l’île de Lana’i. Nous avons mangé du Mahi cuit avec des mangues et une petite sauce au beurre au “Lahaina Luna Café” qui dispose de quelques tables dehors. C’est à la bonne franquette et c’est un vrai délice ! En dessert une shave ice coco / pineapple et le tour est joué.

Maui est surtout connue pour ses plages de rêve. Et des plages sympa, il y en a, comme celle de Keawakapu Beach sur la côte sud où nous avons échoué au petit matin. Un pur moment de paradis. D’habitude les plages sont plutôt petites mais celle-ci est grande. Le sable prend des tons roux soyeux et l’eau est turquoise. La plage est bordée de palmiers et il est possible de faire du bodyboard. Il y a quelques grands hôtels de ce côté-ci mais cela n’est pas gênant. Nous avons fait une pause repas au “Da Kitchen” une petite chaine hawaïenne qui sert de très bon plats.

Un peu plus haut se trouve le Maui Ocean Center, un des plus grands aquariums tropicaux au monde. Bon, c’est sympa mais pas obligatoire. En plus l’entrée est très chère et coûte 28 $/pers ! Pas donné et pas incontournable… Surtout après le snorkeling au Captain Cook Monument sur Big Island. Par contre la boutique à l’intérieur est géniale.

DSC_1576

Une des choses à faire absolument à Maui c’est la fameuse Route de Hana, sur la côte est (route 360). Cette route louvoie de vallée en vallée au sein d’une nature luxuriante. Elle surmonte des falaises avec de superbes points de vue. Elle compte plus de 600 virages ! Mais la route est en excellent état. Nous sommes partis tôt pour avoir le temps de faire l’aller-retour sans se presser.

DSC_1689C’est à partir de la péninsule de Ke’anae que la route est la plus intéressante. Il faut absolument faire un arrêt dans la même petite bourgade du même nom afin d’acheter un Banana Bread homemade chez Aunty Sandy’s. Le meilleur qu’on ai jamais mangé à Hawaï (et on en a mangé pas mal !) Il était encore tout chaud ♥ On l’a dévoré en route.

Au détour d’un virage nous sommes tombés sur quelques baraques collées les unes aux autres dont une chouette petite boutique et une super bakery où nous avons bu un café et acheté un super cake coco / ananas. Hawaï ou le pays des cakes ! (Je vous en reparle vite de ces cakes fabuleux…)

Le clou de la journée, le pompon de cheerleader, la cerise sur le gâteau est le site de Wai’anapanana State Park, un peu avant la ville de Hana. Comment vous décrire l’endroit… A slice of Heaven. C’est un des plus beau site naturel de Maui. Les couleurs offrent un contraste saisissant entre le vert fluo de la végétation, le bleu profond de l’océan et le noir des rochers découpés en piton. C’est simplement beau à tomber. Il y a quelques promenades à faire le long des côtes avec des points de vue de malade et lorsque la chaleur vous aura bien écrasé, la mer vous attend.

Au fond de la baie se trouve la belle plage de sable noir Pa’iloa Beach où la baignade fut l’une des plus agréable du séjour. Un vrai régal avec de bonnes grosses vagues pas trop violentes pour vous retourner la tête mais suffisantes pour faire comme si on avait 10 ans.

Question baignade, l’ouest offre de très belles plages où la baignade est possible. Parce qu’à Hawaï, vu la violence de l’océan, on ne peut pas se baigner partout. Kapalua Bay beach est une petite plage en arc de cercle, très calme où le snorkeling est possible. Ma moitié a même nagé avec une tortue ! De là part un petit sentier qui longe l’océan, le Kapalua Coastal Trail, et qui mène à une superbe plage : DT Flemming Beach Park. C’est là que nous avons pris le bain le plus musclé de tout les temps. Les vagues m’ont envoyé valser comme une poupée de chiffon et j’ai compris qu’il était facile de se noyer à Hawaï. Le trail passe par la belle Oneloa Bay. Une journée entre sel et vagues.

Impossible de vous parler de Maui sans vous parler du Haleakala National Park. Quand je vous disais qu’Hawaï abrite des paysages de dingue ! Le Haleakala ou “Maison du soleil” culmine à 3055 mètres. Du coup, même si le soleil tape fort, il peut faire très froid ! Une bonne journée nous a suffit à avoir un bel aperçu du volcan et faire une belle randonnée.  Le paysage est une fois encore lunaire et s’habille de tons rouge, jaune, gris et brun. C’est un endroit magique que nous avons adoré.

Haleakana National Park 2

Nous avons commencé par un bout du Halemau’u Trail qui descend rapidement à pic au cœur du cratère.  Mais vraiment à pic. Et ce que nous descendions il aurait fallu le remonter. Nous nous sommes donc arrêtés devant le cratère où la vue est superbe et avons rebroussé chemin. C’est alors que nous avons découvert le Sliding Sand Trail. Le chemin descend au milieux de cônes de lave ocres et c’est totalement bluffant. La remontée a été ardue mais wouahou ! Les deux trails forment une boucle mail il faut près de deux jours de marche pour la faire.

Sur une partie du chemin, on trouve des sabres d’argent (silversword) ou ‘ahinahina, plante endémique de l’île. Sur le sol de lave noire, ces pompons argentés ressortent encore plus.

Voilà un bref résumé pour ce qui concerne Maui. De jour en jour nous sommes bluffés par la variété des paysages. Dernière étape : Kauai la sauvage !

 

 

 

(Visited 173 times, 3 visits today)

5 thoughts on “Hawaï #2 : Maui la belle

  1. Cake ananas / coco comme à Maui - D'encre et de sel

    […] Nous étions sur la tortueuse route de Hana dans le nord de l’île comme je vous le racontais ici, lorsque nous sommes tombés sur une petite bakery adorable qui vendait bien entendu du banana […]

    Répondre

  2. Lice

    Wahou, les paysages font rêver! L’appartement avait l’air trop cosy et mignon. En tout cas, ça me donne vraiment envie de partir loiiiiiiin! Merci :D
    Bises

    Lice – http://www.leblogdelice.com

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      J’avoue que cet appartement était vraiment sympa !! Et je crois qu’il n’y a rien de mieux que de partir loin ;-)

      Répondre

  3. Madeleine à bicyclette

    Toutes tes photos de Hawaii sont sublimes, ça donne envie d’aller s’y promener! Mention spéciale pour les trois dernières photos!

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Merci ^^ c’est vrai que les paysages les plus fous se trouvaient au Haleakala National Park, c’était un truc de dingue…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *