Hawaï #1 : Big Island, la volcanique

Il est temps de vous parler de notre dernier voyage en date à Hawaï, une destination magnifique et surprenante.

Hawaï c’est assez différent de l’idéal de carte postale immaculée que l’on peut en avoir. Les gens m’ont souvent demandé ce que j’allais faire à Hawaï à part me dorer la pilule. Mais Hawaï ce n’est pas seulement la plage et pendant ces deux semaines, nous avons vu des paysages de dingues vraiment variés. Je pensais que trois îles c’était peut-être trop en 15 jours, mais le timing a été parfait ! C’est assez fou car on est perdu au milieu de l’océan Pacifique à des milliers de kilomètres de tout continent, et pourtant Hawaï fait partie des États-Unis, et ça se voit. Nous n’avons croisé pratiquement aucun touriste français et, à chaque fois qu’on ouvrait la bouche avec notre accent de Frenchies on avait une côte d’enfer ! Pour eux les français sont une espèce exotique et les gens ont été adorables avec nous. Nous avons fait de belles rencontres. Par contre il est assez difficile de percevoir la véritable culture hawaïenne tant les américains sont présents. Dernière précision, Hawaï est un voyage qui coute cher, très cher. C’est à prendre en compte avant de partir. Après, tout est hyper facile : pas de visa, pas de vaccins, locations de voitures ultra efficaces, routes en parfait état.

Premier des trois articles consacrés à Hawaï, je vais vous parler de l’île sur laquelle nous avons atterrit : Big Island. Nous y avons passé six jours.

DSC_1033Carte Big Island, HawaïNous avons passé les quatre premiers jours dans la ville de Kailua-Kona sur la côte ouest. Pour le logement je suis passée par VRBO l’équivalent US de Airbnb. Nous avions un joli petit studio très agréable chez David Krystal, les hôtels étant bien trop chers.

Kailua-Kona est une petite ville très agréable, tournée vers le tourisme mais sans que cela soit désagréable. Rien à voir avec les resorts de dingue qu’on a vu sur Maui. La ville a su garder son visage de village et le soleil y est toujours présent.  Kona s’articule autour du front de mer et il y a quelques plages très agréables dans la ville. Les plantations de café ne sont jamais très loin. Ce qui est complètement fou, c’est qu’une partie de la côte est envahie par des champs de rochers noir de lave (Cette lave est appelée “A’a” en hawaïen). On ne s’attend pas du tout à ce genre de paysage. Pour rejoindre la secrète est superbe Makalawena Beach, il faut traverser un champs de lave comme celui-ci. C’est surprenant !

Big Island est aussi l’île des tortues. En quatre jours, nous en avons croisé quatre. Il est possible de les approcher de très près mais interdiction de les toucher.

Nous avons passé une journée sur la côte de Hamakua et il était prévu que nous marchions au cœur d’une des vallées les plus sacrées d’Hawaï : la Waipi’o Valley. Malheureusement pour nous, celle-ci était fermée pour cause de dengue. Un habitant nous a dit que c’était un faux prétexte… Mystère. Nous n’avons pu que profiter de la vue sur la belle Waipio Beach.

DSC_1047

Nous avons repris la route jusqu’au Laupahoehoe Point Beach Park, un endroit parfait pour pique-niquer. Le parc se trouve sur une pointe rocheuse balayée par les vagues. C’est sauvage et aménagé à la fois, il y a de l’eau, des toilettes et des tables de pique-nique.

DSC_1075

Poursuivant la journée (une journée chargée), nous avons fait un stop à l’Akaka Falls State Park (oui, la-bas le moindre point d’intérêt, même les plages, sont des parcs). Une petite boucle de 800 m passe à travers une jolie forêt et mène jusqu’à ces chutes d’eau que l’on ne peut apercevoir que de loin.

DSC_1112

Avant de rejoindre la ville de Hilo (qui n’a pas grand intérêt) nous avons fait un dernier stop à l’Hawai’i Tropical Botanical Garden, un magnifique combo de jardin botanique et de forêt tropical en bordure d’océan. Un arrêt qui vaut vraiment le coup ! Il y a des orchidées et des hibiscus partout.

DSC_1152

Parmi les plages les plus agréables à Kona, il y a White Sand Beach une belle petite plage de sable blanc et Kahalu’u Beach Park, une plage plus familiale de sable noir. Je n’ai pas de photo, mais une chose à faire absolument à Big Island c’est de louer un kayak pour traverser la belle Kealakekua Bay et se rendre au monument du capitaine Cook. J’ai choisi “Adventures in Paradise” pour cette activité. Nous sommes partis à 7h du matin, et heureusement car ensuite la baie se remplie de touriste. Le retour se fait à 11h30. C’est au petit matin que l’île est la plus belle. En soi, la ballade en canoë est assez courte mais ce qui est juste énorme c’est le snorkeling et les fonds marins dans la baie. Je n’ai jamais vu de tels poissons, autant de formes et de couleurs. Bluffant ! A ne rater sous aucun prétexte.

DSC_1189

Si je devais vous conseiller un seul endroit ou manger, ce serait au “Da Poke Shack”. Le Poke est un plat de poisson frais (cru) cuisiné avec différentes sauces et épices (souvent soja et sésame). Jamais je n’ai mangé du poisson aussi tendre et savoureux… Pour 13 $ (ce qui est cadeau à Hawaï) on choisit du riz blanc ou brun, deux sortes de poissons crus et une salade de la mer. Le tout à emporter. Mourance absolue pour les Poke Bowl hawaïens ♥

Après nos quatre jours à Kona, nous sommes allés de l’autre côté de l’île passer deux jours au Volcanoes National Park. Et bordel on en a pris plein les yeux !

DSC_1370

Le Parc englobe deux volcans : le Mauna Loa plus gros volcan au monde qui culmine à 4170 m et le Kilauea né sur ses pentes. Le parc s’articule principalement autour du second. Si vous voulez avoir un bon aperçu du parc et parcourir de belles petites randos, deux jours sont nécessaires.

Juste avant l’entrée du parc se trouve un petit village, Volcano, qui compte des logements et quelques commerces et restos. Nous avons logé au Volcano Inn au cœur d’une jungle humide et souvent noyée dans le brouillard. Dépaysant ! Au ptit dej, papaye et Banana Bread. Seconde mourance !

DSC_1320

La grandeur du cratère du Kilauea est surprenante, tout comme son paysage de désolation et de lave noire. Les points de vue sont nombreux. Depuis quelques années il n’est plus possible de marcher dans le cratère principal à cause de la toxicité des fumées qui s’en dégagent. Le seul moyen de marcher sur un lac de lave est de faire le Kilauea Iki Trail (6,4 km avec de belles montées) qui descend dans un “petit” cratère juste à côté. C’est fantastique, on se croirait sur la lune !

Ici le Halema’uma’u Crater, un cratère dans le cratère d’où une vapeur continue s’échappe jour après jour. La lave n’est pas loin et la nuit, il est possible d’entrée dans le parc et de se rendre à un des points de vue. On peut alors voit des lueurs rouges et on entend la lave gronder…

DSC_1330

Parmi les nombreux trails que nous avons fait, celui-ci est un des plus célèbre. Il s’agit de Devastation Trail, un sentier d’un kilomètre qui traverse une zone dévastée par une éruption volcanique qui a formé de grands cônes de cendre. Lunaire !

DSC_1374

Un autre trail que je vous conseille c’est un bout de la Crater Rim Drive (la route principale du parc) fermée aux voitures et accessible seulement aux piétons.  Le bout de la route arrive à un magnifique point de vue sur le cratère. Et c’est marrant parce que la route bétonnée est par endroit complètement recouverte par la nature. On se croirait dans Jurassic Park. Pas un chat à l’horizon. Et partout, des panneaux mettant en garde contre la traversée des Nénés. Ça nous a beaucoup fait rire. Les Nénés sont des oies hawaïennes, une espèce endémique d’Hawaï sauvée de peu de l’extinction. C’est un peu l’emblème de l’île, vous croiserez partout des panneaux les concernant.

Les trails sont nombreux et s’entrecroisent. Un matin nous avons commencé par le Sulphur Bank Trail qui permet de voir les fumerolles s’échapper de failles dans le sol. Encore un truc totalement dingue… Elles sont composées à 90 % d’eau et lorsqu’elles nous frôlent, on peut sentir toute la chaleur dégagée par le cœur de la terre.

DSC_1425

Dans le “village” de Volcano, il y a quelques restaurants mais ce qu’il ne faut absolument pas manquer c’est ce petit truck, le Tuk-Tuk Thai Food qui sert une délicieuse nourriture thaïlandaise à prix super doux. Plutôt bizarre de trouver ce genre de truck en plein parc de volcans ! Quoi qu’il en soit, deux soirs d’affilée on s’est fait péter le bide (attention aux quantités !!)

Big Island est une île aux multiples visages, loin de ce que l’on imaginait. Des paysages très variés et une tranquillité ambiante tellement appréciable ! C’est une des îles que j’ai préféré. Next episode : la belle Maui ♥

 

(Visited 359 times, 1 visits today)

10 thoughts on “Hawaï #1 : Big Island, la volcanique

  1. Marie aime les épingle à chignon

    Très belles photos et très bel article qui m’a fait voyagé le temps de la lecture :-)

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Contente que tu ais aimé les photos ^^
      (et que tu ais pu voyager un peu!)

      Répondre

  2. UnPeuPlusLoin

    Ohlala ça fait rêver ! Canon tes photos et ton petit dessin ! :-)
    Quel beau voyage, je lis la suite tout de suite (enfin je vais déjeuner entre-temps quand même ;-) )
    Ce weekend moi c’est Amsterdam, moins loin et moins exotique mais j’ai hâte !!!

    Aude de http://www.unpeuplusloin.fr

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Tu as vu le petit dessin? Au moins c’est plus facile de se repérer hihi!
      Amsterdam! Tiens c’est marrant j’y vais du 14 au 17 mai. On y était déjà allés mais ça nous avait tellement plu qu’on s’est dit Aller, rebelote!
      Même si c’est pas à 21h de vol, c’est quand même génial. Régale toi bien ;-)

      Répondre

  3. Julia

    Oh God!!! C’est beau, ça fait rêver….

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Oh God quand je te disais que le retour était difficile ;-)

      Répondre

  4. Amy | Foodetcaetera

    Hawaii est en tête de ma wishlist voyage, ça me fait rêver!! Et tes photos sont sublimes!!!

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Tout est magnifique là-bas et les paysages sont surprenants! Tu te régaleras à coup sur.
      Attends de voir Maui et Kauai ;-)

      Répondre

  5. MICHEL Jeannine

    BRAVO ma Mélissa !!!!! Tes commentaires sur ton beau voyage sont..t formidables !!!!!et tes photos magnifiques ………! elles font rêver…….! et me donne des regrets de ne pas être aller voir le paradis sur terre lorsque je le pouvais !!!!!!!!!! Mais je pense que vous n’en r
    esterez pas là et que je me ” gaverai ” encore de bons et beaux ” reportage ” ? . BISOUS !!!!!!!

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Merci ♥

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *