Dessins de nu : bilan de mi-parcours

femme à l'encre de chine 2

♦ ♦ ♦

Je vous en ai parlé il y a quelques semaines, en mars je commençais des cours de dessin sur modèle vivant, à l’école CESAN. Le premier cours étant passé, il y en a eu d’autres depuis et je me suis dit qu’il serait chouette de partager avec vous un bilan de mi-parcours. Ce qui est intéressant c’est que chaque séance est différente. Le professeur qui anime le cours est une illustratrice et elle nous donne souvent de petits exercices à faire ou choisit des thèmes que nous travaillons autour de nos croquis.

Il y a eu cette séance ou le modèle n’est jamais arrivé. Il a fallu dessiner la prof, tout habillée bien sur. C’était assez frustrant.

Nous avons souvent travaillé sur l’ombre et la lumière. Il fallait laisser tomber le crayon gris et utiliser un fusain ou de l’encre pour s’attaquer de façon plus marquée aux zones d’ombre du corps.

femme à l'encre de chine 2

femme à l'encre de chine 4

Toujours à la recherche du rendu de l’ombre et de la lumière nous avons fait du découpage. C’était la première fois que le modèle était un homme. Les consignes étaient de prendre du papier noir épais, un bon cutter et de découper les zones de lumière de la silhouette. Elle nous avait prévenu que l’exercice serait frustrant, qu’il serait plus difficile de faire apparaître notre style et d’être précis (certaines ont même déchiré de rage leur feuille !). Le but était plus de suggérer les poses que de les dessiner. Exprimer beaucoup avec peu. Sans un bon cutter l’exercice était impossible. Personnellement j’ai beaucoup aimé cette séance découpage et de petites marguerites ont poussé dans mon estomac quand la prof m’a dit que le résultat était plutôt pas mal. Lorsque l’on passe une feuille blanche derrière les découpages, le résultat est assez poétique…

zones d'ombre et de lumière sur un corps d'homme 3

zones d'ombre et de lumière sur un corps d'homme 4

Nous avons également travaillé sur des feuilles mi-teintes, ni blanches ni noires. Toujours dans le but de comprendre et de savoir retranscrire l’ombre et la lumière. Avec un stylo ou feutre blanc (style Posca), l’effet est plutôt sympa !

dessin de nu en blanc 1

dessin de nu en blanc 2

dessin de nu en blanc 3

Il y a aussi ces fois ou rien de bon ne sort. J’ai beau être concentré, m’appliquer, quand ça veut pas, ça veut pas. Par moment aussi mon esprit vagabonde trop, je n’arrive pas à faire le vide et je pense à tout un tas de truc. Du coup je ne suis plus à ce que je fais. Et il y a des fois ou ça marche. Il y a toujours des croquis faits en 1 minutes, d’autres en 4 ou 8 minutes. C’est à chaque fois une façon différente de présenter les choses. Bref les cours de dessin sur modèle vivant sont un exercice que je vous recommande chaudement si le dessin vous intéresse, et si vous coulez progresser. Dans un prochain article, je vous montrerai mes derniers croquis.

(Visited 144 times, 1 visits today)

4 thoughts on “Dessins de nu : bilan de mi-parcours

  1. Sophie

    C’est super que tu fasses des cours à côté de ton boulot et ton passe-temps :) en tout cas bravo pour tous tes jolies dessins !

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Merci Sophie! En tout cas ces cours m’ont beaucoup appris et je le suis bien régalée! Bises

      Répondre

  2. Lucie MdHdA

    J’ai pris des cours de modèle vivant il y a plusieurs années et j’avais effectivement adoré. Par contre je n’aurai jamais eu l’idée du découpage au cutter, je trouve ça génial et le résultat de ce que tu as produit est très très beau je trouve.

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Merci :-)! Je ne pensais pas non plus que ce cours serait aussi varié. Pour moi ça s’arrêtait à un crayon gris et un carnet. Mais la prof a eu pas mal d’idées… La séance découpage m’a beaucoup plu! Et ça changeait un peu.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *