Copycat, ou la facilité pour copier

J’ai toujours dessiné. Oui, je sais, cette phrase est d’une banalité affligeante, mais c’est vrai.

Du plus loin que remonte ma mémoire, mes cahiers ont toujours été barbouillés de dessins.

Un jour, mon prof en primaire m’a dit : « tu sais, tu ne pourras pas toujours dessiner en classe comme ça. Il faudra bien que tu deviennes sérieuse… ». Et je suis devenue sérieuse. J’ai fait de bonnes études bien plan-plan, pour avoir un métier bien « sécure », et je n’ai pas suivi ma petite voie intérieure qui me murmurait : ne finis jamais de dessiner, fais des études artistiques !

Non, au lieu de ça, j’ai fait dans le juridique….mouais, bon, pas le même délire.

Je crois que j’ai toujours eu peur de me lancer, et je n’ai jamais eu confiance en moi. Il y a dans ce monde des gens au talent si immense, au coup de crayon si sur et à l’imagination si riche que je me suis toujours dit : mais toi, ma pauvre Linette, que pourrais-tu apporter en plus ? Quelle est ta valeur ajoutée ? D’autant plus que ma plus grande faiblesse réside dans mon meilleur talent : je suis une très bonne copycat.

Voilà, le truc qui ne sert à rien.

Alors oui, je suis capable de redessiner à peu près tout ce que je veux, et sans vouloir me jeter des rhododendrons en pleine figure, je fais ça plutôt bien. Mais où est l’intérêt ? Où est la plus-value ?

Dès que je suis devant une feuille blanche, c’est le trou noir. Ou bien j’ai trop d’idées d’un coup et je voudrais dessiner la terre entière, ou bien je n’ai pas d’idée du tout.

Mon plus gros défi se trouve donc dans l’invention. Dessiner quelque chose qui sorte tout droit de mon petit esprit copieur. Comment font-ils, tous ces Masters du crayon, tous ces Champions du papier Canson ? D’où leur viennent toutes ces idées ? Il m’arrive de regarder un dessin et de me dire Oh combien j’aurais aimé avoir cette idée en premier.

Sans vouloir faire de la philosophie à deux balles, il doit y avoir une peur intrinsèque de lâcher prise, une peur de se lancer vraiment…Peut-être qu’en réalité, je suis psychorigide et…et je m’égare.

Il peut également s’agir d’un message caché du divin, essayant de me faire comprendre que j’aurais du être faussaire…

Quoi qu’il en soit, je continue toujours à dessiner, et je prends toujours autant de plaisir à le faire. C’est incroyable comme ça me détend, et je trouve jubilatoire le fait de faire naître quelque chose de concret du bout de mes doigts. Je ne perds pas espoir un jour de trouver mon style à moi !

J’y travaille…

 Fish par mlle Ben

Reproduction Fish

(Côté pratique des choses : pouvoir reproduire les affiches qui me plaisent!)

 

(Visited 171 times, 1 visits today)

7 thoughts on “Copycat, ou la facilité pour copier

  1. mouch

    je pense que c’est en faisant qu’on devient. peut-être que pour éviter la pression il faut envisager tes dessins comme un besoin, et ne pas penser à leur réception.

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Oui comme tu dis, c’est en faisant…Mais c’est jamais facile ^^
      En tout cas, merci du conseil.

      Répondre

  2. UnPeuPlusLoin

    J’arrive un peu après la bataille, mais j’ai quand même envie de te laisser un commentaire, parce que moi c’est totalement l’inverse (on devrait s’associer !) j’ai trop d’imagination mais je ne sais pas dessiner et c’est très frustrant.

    Mais bon j’essaye quand même et un jour ma mère m’a dit “il y a de la place pour tout le monde” et ça a fait tilt. Chacun crée à sa façon et si ça nous touche, ça touchera forcement quelqu’un d’autre (enfin j’espère !)

    Copier est pour moi une des étapes, petit à petit tu trouveras tes propres sujets et ton propre style ! Surtout garde confiance ! :-) (j’ai l’impression d’être un mix entre ka le serpent du livre de la jungle et un petit bouddha dodu). Et en suivant ton blog, je vois que c’est bon pour toi !!

    Bref moi je continue mes dessins ridiculement naïfs et foireux, je continue de faire des photos alors qu’à l’ère du tout numérique c’est le truc le moins original au monde mais tant pis, j’aime ça et j’espère qu’un jour ça en amusera certain.

    Je te souhaite une belle continuation !

    Aude de http://www.unpeuplusloin.fr

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Salut Aude! Je te remercie pour tous tes beaux encouragements, ça me touche beaucoup. Tu fais un très bon Ka-Bouddha ^^
      C’est vrai qu’on devrait s’associer :-) ca prend du temps tout ça, trouver son style, progresser… J’y travaille dur mais ce blog est un super moyen de me motiver à travailler. Je ne trouve pas tes dessins nuls du tout. Ils sont tendres et plein de style, ton style! Alors moi aussi je te souhaite une belle continuation.
      Et merci encore, les encouragements me font toujours très plaisir et me motivent encore plus.
      Bises!

      Répondre

      1. Aude

        Merci pour tes encouragements ! Ça me touche beaucoup ! J’espere bien m’améliorer… le blog est effectivement un bon moyen de travailler.

        Bonne continuation à toi et je reviens vite te faire un coucou sur ton joli blog !

        Répondre

  3. Cécile

    J’ai fait un peu comme toi : je suis allée aux Beaux-Arts et j’en suis partie pour faire du droit. Plus grosse erreur de ma vie! Mais je n’ai jamais arrêté de dessiner… pour réaliser un jour qu’en fait je voulais davantage peindre… et maintenant me dire que j’ai envie de quelque chose d’encore plus concret. Et commencer à réfléchir à, peut-être, tout recommencer!
    Comme quoi il ne faut pas perdre la foi, et le blog est une super plate-forme pour cela! :)

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Tu es courageuse d’envisager de tout recommencer! Parfois le confort nous englue, c’est difficile de tout balancer. Mais j’aime beaucoup l’idée!!
      C’est vrai que le blog est une bonne plate-forme, ça m’oblige à dessiner régulièrement, à ne pas perdre la main, et surtout à créer. Moi qui ai toujours été un copycat ^^
      J’espère que tu réaliseras tes envies prochainement, je te le souhaite :-)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *