Brooklyn attitude

Avoid cooking

Brooklyn… un des berceaux de la branchitude, de la coolitude, des barbus mécaniciens, bouchers ou jardiniers à chemise et slim retroussés qui adorent le quinoa bio et les jus pressés à froid. Tellement branché que Brooklyn s’est invité au Bon Marché à Paris. L’imaginaire collectif qui tourne autour du quartier est tel que j’étais plus qu’impatiente de découvrir vraiment Brooklyn, de m’en faire ma propre idée.

Brooklyn est un immense borought découpé en plusieurs quartiers. Impossible bien sur de tout faire en une journée. Pour notre cinquième jour en territoire new-yorkais, nous avons donc optépour le quartier de Williamsburg et le Brooklyn Bridge Park. Un des meilleurs moyens de se rendre à Brooklyn est de prendre l’East River Ferry depuis le pier 11 à Wall Street (4$ le ticket). C’est vraiment agréable et ça permet d’avoir une très belle vue sur les ponts (Brooklyn bridge / Manhattan bridge).

Pour se rendre à Williamsburg, il faut descendre à North Williamsburg. Le Lonely Planet propose une petite boucle dans le quartier que nous avons suivie (par flemme, oui!) et il se trouve que le parcours est très bien fait!

The Kent Ale House

J’ai adoré Brooklyn (ou du moins Williamsburg), on dirait qu’il y fait bon vivre, c’est très paisible. Il y a des petits cafés sympas, de bons restaurants, des tas d’antiquaires. J’ai aimé l’ambiance. Et côté barbus-à-bonnet-en-laine, nous n’en avons pas croisés un seul :-) J’ai l’impression que le hipster de Brooklyn est une sorte de fantasme et que les gens là-bas sont beaucoup moins branchouilles que ce que l’on pense.

Le Brooklyn Bowl, un célèbre club de musique ou l’on peut jouer au bowling et boire une bonne ‘Brooklyn bewery’.

Brooklyn Brewery

Et bien sur, du street art caché dans les jolies rues du quartiers (enfin, caché… vu la taille des fresques, impossible de passer à côté).

Pour le midi, nous avons trouvé un endroit génial que je vous conseille, le “Roebling Tea Room”, avec un beau comptoir au milieu de la salle.  C’est grand et il y a même un petit patio tout au fond. En plus ils passaient de la bonne musique, on se serait cru dans un épisode de True Detective. Pour ne rien gâcher au plaisir, le burger est juste démentiel… Une adresse géniale.

La ballade se poursuit entre antiquaires, vieilles voitures et belles enseignes. C’est dans le quartier de Williamsburg que nous avons trouvé cette friperie géniale dont je vous parlais, Buffalo Exchange, et cette boutique complètement folle sur le folklore mexicain Fuego 718. A ne pas rater.

Nous avons ensuite repris le ferry jusqu’à l’arrêt Brooklyn Bridge Park pour justement se promener dans ledit parc. Avec un si beau temps, il était très agréable de flâner au soleil.

En fin d’après-midi, nous avons franchi à pied un des ponts les plus célèbres au monde, le pont de Brooklyn of course ! Nous avons eu du mal à trouver le début du pont, c’est très mal indiqué. Une petite traversée très sympa à faire, surtout avec Brooklyn dans le dos et Manhattan devant.

Brooklyn bridge 1

La lumière peut être sublime, et j’aurais préféré le faire un peu plus tard, au coucher du soleil. Il y a beaucoup de monde sur ce pont! Les vélos ont même un couloir rien que pour eux. Un joli moment.

Brooklyn bridge 2

(Visited 281 times, 1 visits today)

4 thoughts on “Brooklyn attitude

  1. Sybille

    Tes photos sont vraiment très belles!
    Et waouhh qu’est-ce que ça donne envie!
    Je mets ton article de côté en tout cas, comme ça si un jour je vais à Brooklyn, j’aurais une bonne adresse (les frites et le burger ont vraiment l’air délicieux!!!)

    Merci pour le partage :)
    Ton blog est une vraie découverte!

    Des bises,
    Sybille ♡

    The new new girl

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Salut Sybille!
      Je te remercie pour ton commentaire, ça me fait très plaisir de compter une lectrice de plus ^^
      On finit tous par aller à New York un jour ou l’autre, tu auras surement l’occasion de tester toutes ces belles adresses :-)
      Bises et bonne soirée!

      Répondre

  2. Amy | Foodetcaetera

    J’aime beaucoup lire tes articles sur NY, c’est toujours chouette de voir la ville du côté voyage ! :) Et concernant les hipsters, crois-moi, ils existent ! Mais ils ont déserté Williamsburg (trop gentrifié et de plus en plus ‘luxe’) pour des quartiers comme Red Hook ou BedStuy! Bon week-end,.
    Amy

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Ah! Tu me rassures, j’ai bien cru qu’on avait enterré le Hipster de Brooklyn ;-)
      (par contre on est loin d’avoir enterré le hipster parisien^^)
      Bises et bon dimanche!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *