A deux doigts de laisser tomber : rester motivé

Illustration Be Strong

Ces derniers temps, j’ai eu envie de baisser les bras je dois l’avouer. 2018 a commencé et a amené avec elle une sorte d’abattement. Une grosse baisse de motivation. Alors que les débuts d’année sont propices aux nouvelles résolutions et aux prises de décisions, chez moi elle a eu l’effet inverse. Je ne saurais pas vraiment expliquer pourquoi, mais j’ai ressenti une grande lassitude. Je me suis posée tout un tas de questions, d’abord sur ce blog que j’ai tenté de réorienter et qui connaît une baisse d’audience. Pourquoi continuer à tenir un blog à l’heure ou tous le monde zappe ? À l’heure ou youtube détrône les blogueurs ? Les gens ont de moins en moins envie de prendre le temps de lire. Nous sommes à un tournant ou se réinventer va devenir essentiel.

Avec toutes ces questions en tête et ce constat, en regardant le temps que prend un blog et le peu de personne que ça intéresse, j’ai été à deux doigts d’arrêter. Finalement, à quoi bon ?

Le même abattement m’a assailli concernant mon activité d’illustratrice freelance, à côté de mon « vrai » métier. En 2017 j’ai eu quelques commandes pro mais rien de très probant. Rien de vraiment professionnel. En même temps, je n’ai pas encore réellement démarché les maisons d’édition ou les magazines… Même constat pour mes ventes Etsy qui ne décollent pas. C’est si décourageant, à quoi m’attendais-je? Il serait tellement plus facile de laisser tomber et d’oublier toute cette histoire !

Et un soir, alors que je fumais une cigarette sur mon balcon, à la lueur de la lune (ouais faut poser le décor quand même), plongée dans mes – sombres – réflexions, j’ai eu une sorte de révélation. Je me suis souvenue du « pourquoi ». Pourquoi un jour j’avais ouvert un blog et pourquoi je m’étais remise à dessiner. Parce que j’adore ça. Parce que c’est une bouffée d’air frais dans ma vie. Parce que je n’aime pas mon métier et parce que devenir illustratrice (même un tout petit peu) m’aide à supporter le reste.

J’ai failli céder à la facilité. C’est toujours plus simple d’abandonner que de se battre pour ce que l’on aime vraiment. Il y aura toujours des obstacles sur le chemin. On peut choisir de rester planter devant, comme une grosse larve, ou de se bouger le c** pour les escalader et continuer à avancer.

Pour tenir le cap et rester motivé, quel que soit le projet à réaliser, je pense qu’il faut passer par deux étapes :

★ Regarder en arrière afin de voir tout le chemin parcouru

Ou en étais-je il y a un an, deux ans ? Quelle différence y a-t-il avec ma situation actuelle ? Personnellement, lorsque je vois les progrès que j’ai faits en dessin je suis plutôt satisfaite même s’il reste encore du boulot. Il y a deux ans je n’avais jamais vendu aucune illustration et je n’avais pas de boutique Etsy. J’avance, lentement, mais j’avance.

★ Se projeter et réfléchir à comment on va aborder les prochains mois

Quels objectifs peut-on se fixer pour se rapprocher du but ? Je me laisse encore quelques semaines, je pense attaquer après mon voyage en Argentine (début mars) et je vais commencer à contacter des magazines et certaines maisons d’édition pour proposer mes illustrations. Il faut que je constitue un beau Portfolio et que je me jette à l’eau. Je vais également voir ce que je peux faire au niveau des salons de l’édition.

Je n’ai plus qu’une chose à dire : AU BOULOT !!

(Visited 292 times, 1 visits today)

19 thoughts on “A deux doigts de laisser tomber : rester motivé

  1. Justine

    J’arrive un peu tard, je découvre ton blog mais tes paroles me parlent énormément. Je commence bientôt une MANAA à 28 ans en parallèle de mon métier (que je n’aime pas non plus, fonctionnaire aussi, sécurité de l’emploi, je pense qu’on fait le même d’ailleurs, haha !) parce que j’ai toujours voulu dessiner mais que je n’ai jamais eu le courage de me lancer “pour de vrai”. Ton billet est motivant, merci, il faut toujours se demander pourquoi on a fait les choses au départ pour se donner un petit coup de pied où je pense !

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Salut Justine, il n’est jamais trop tard ;-)
      Nous avons donc pas mal de points communs (et peut-être bien la même administration…) et donc tu dois ressentir ce que je ressens … cet ennui terrible au travail ou je compte les heures qui me séparent de mon aquarelle, de mes carnets, de ma tablette graphique! Je ne sais pas combien de temps je tiendrai ainsi, mais je ne baisse pas les bras et j’espère un jour pouvoir en vivre!
      Je te souhaite bonne chance pour ta formation, ne lâche RIEN!
      Bises

      Répondre

  2. Valente

    Bravo Melissa garde la foi !!
    C est une belle passion que tu as, continue de la faire vivre !
    Nous qui avions trinque à nos résultions le 1er janvier

    A la prochaine sur Marseille
    Bisous
    Emilie (de mazargues)

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Vous ici?!
      Merci Émilie, je me souviens bien avoir trinqué à nos bonnes résolutions le 1e janvier. Alors on s’y tient!!
      A très vite sur Marseille ;-)
      Bisous ♥

      Répondre

  3. celine Penda -camerounaise-

    ouh la la, tu es loin d’être la seule à te poser ce type de question, à faire face au découragement et à se sentir seule face à ses tâches qui semblent ne pas porter de fruits. je te parie que tout ceux qui ont “réussi” sont passés par la, et la différence d’avec les autres est qu’il ont rebondi de la plus belle des manières en restant accroché à leur objectif. fixe ton objectif et crois y de toute tes forces et cela se fera.
    bonne suite ma belle

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Merci pour ton mot Celine ! C’est très gentil à toi ^_^

      Répondre

  4. Astrid

    Bon courage ! Janvier est toujours un mois déprimant, entre la pluie, le froid, les nuits trop longues et la fin des vacances … Il faut s’accrocher en attendant que les beaux jours reviennent.
    Concernant ton blog, j’espère que tu vas trouver la foi de continuer car je l’apprécie beaucoup, ainsi que tes belles illustrations. C’est justement parce qu’on est surchargés de micro-contenus qui ne retiennent notre attention que quelques secondes que ça fait du bien d’avoir des longs articles à lire, des idées qui font réfléchir et nourrissent un peu notre cerveau.

    Bonne continuation :)

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Merci Astrid pour tes encouragements, c’est toujours bon à lire :-)
      Et ça me fait chaud au cœur de savoir que tu prends plaisir à lire mon blog. On ne le sait jamais vraiment avant que les gens ne le disent!
      C’est vrai que les micros-contenus sont roi et du coup, par moment je ne sais plus si les “vrais articles” peuvent encore trouver lecteurs.
      Apparemment si!
      Je trouve également que ton blog est un très bel espace. Tu as une belle plume ^_^
      J’espère que ça se passe bien pour toi.
      Bises et belle journée à toi ♥

      Répondre

      1. Astrid

        Merci beaucoup <3 à bientôt !

        Répondre

  5. StellaMars

    En fait le point le plus important de cet article, c’est de se souvenir que tu utilises ce support pour structurer ta pratique. Et donc qu’il ne doit pas devenir ce qui pourrait la mettre en péril faute d’un nombre de visite ou de commentaire suffisant, ce qui est un peu dommage et ce qui ne veut rien dire. Par exemple tu mets aussi tes contenus sur instagram et ils ont beaucoup plus de portée non ? Janvier c’est pas la période propice pour avoir l’impression de décoller, le renouveau c’est plus au printemps avec les petits oiseaux qui chantent et l’ensoleillement qui redonne des ailes =)

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Tu as raison, ce blog est l’occasion de pratiquer. Et c’est vrai que j’ai l’impression qu’Instagram me permet d’avoir plus de vues.
      Mais tu vois, lorsque des personnes viennent réagir à un de mes posts comme celui-ci, ça m’encourage à continuer. Je me sens moins seule dans cet espace!
      Peut-être que le printemps sera plus favorable au renouveau ;-)

      Répondre

  6. Madame Marion

    Il est très chouette cet article ! J’ai ressenti la même baisse de motivation pour cette nouvelle année 2018, et cette météo pluvieuse n’arrange pas…
    Mais merci pour tes bons conseils :) et courage à toi !

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      C’est toujours rassurant de savoir que l’on est pas seul :-)
      Les gens débordent tellement d’enthousiasme en début de nouvelle année, moi ça a été tout le contraire. Mais ça fait du bien de l’écrire!
      (et je ne parle même pas de la météo, ce matin c’est l’apocalypse…)
      Bises à toi ;-)

      Répondre

  7. Julia

    Hello, c’est sûr que c’est pas facile de continuer quand on a l’impression de ne pas avoir de retour, mais il ne faut pas perdre de vue le plaisir que cela te procure à toi :) Après, il n’y a pas de mal à faire une pause, ou à continuer de dessiner pour toi… Et il n’y a pas de mal non plus à ne pas prendre de décision radicale, la vie, c’est souvent du gris.
    Bon courage à toi :)

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Tu l’as dit, la vie c’est souvent du gris :-)
      Merci pour tes encouragements, c’est cool de te retrouver régulièrement par ici!
      Bise et belle journée.

      Répondre

  8. Charie

    COURAGE !
    Je suis passée par ces mêmes interrogations il y a peu… Mais je me dis que l’important, c’est de se faire plaisir, et tant mieux si ça décolle vite :) Quand je regarde le parcours des blogueurs BD que je suis depuis plus de 10 ans maintenant, je me dis qu’ils ne se sont effectivement pas fait en quelques années… ça prend du temps de se faire connaître sur une toile où tout et rien apparaît, où le buzz est roi !

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Tu as raison et c’est ce que je me dis : Rome ne s’est pas faite en un jour! Il faut être patient, même si parfois c’est plus difficile que d’autres. Merci pour ton mot :-)

      Répondre

  9. Max

    Salut !
    Tu as tout compris ce n’est pas en abandonnant que tu avanceras surtout si il s’agit de réaliser tes rêves ;) après tout on a qu’une vie , à quoi bon la passer dans un taf qui nous gonfle et en subir stress et négativité ? Est-ce que cette bouffée d’oxygène te suffit à rester dans un bon état d’esprit sur le long terme? Si oui , tant mieux tu fais partie de ceux qui ont besoin de garder une attache safe ” le taf qu’on aime pas” le temps de se retourner dans le domaine que l’on aime ..c est plus safe dans le sens où tu reste dans ta zone de confort euh..matériel et financière tout en te projetant autrement.
    Si c est non, saches qu’il y a tout un tas de possibilités pour se reconvertir ( cif, année sabbatique ( bon là il faut pouvoir ..) et la rupture conventionnelle qui en fonction de ton ancienneté et ton post et ton boss peut-être super intéressant ou pas..) J ai fais la dernière pas vraiment une bonne negoc’ mais là après 18 ans dans la gestion/ management cela devenait urgent au point de vue ” j en peux plus ..ras le bol!”, pour me reconvertir ce n’est pas aisé mais je ne peux que avancer en fait ..lol
    Bref! Il y a toujours des solutions , il faut juste les trouver et avancer comme ces idées que tu projettes ..et pourquoi pas une BD?
    Good vibes et bonne continuation :-)

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Salut Max et merci pour tes bonnes vibes :-)
      Je suis plus dans la team “safe” avec un boulot sécure ou je gagne bien ma vie mais ou je m’ennuie, avec une passion à côté. Mais je ne me voile pas la face, même si c’est le cocon financier et la sécurité (je suis fonctionnaire) qui me font rester, je ne pense pas faire encore ce métier dans 20 ans. J’espère qu’un jour j’aurai le cran de tout envoyer balader et de faire ce que j’aime vraiment. Quand il sera temps.
      En même temps, je suis plutôt chanceuse car le statut de fonctionnaire est intéressant : dans ma branche je ne fais pas d’horaire de malade, je peux me mettre à 80 %, prendre une année sabbatique, un congés sans solde tout en gardant mon statut. Ce boulot me permet de dégager du temps pour moi. Et si un jour mon activité d’illustratrice décolle, alors je partirai.
      En tout cas, merci pour l’encouragement ! Je vois que je ne suis pas la seule à tâtonner pour trouver ma voie.
      Bonne continuation à toi :-)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *