Street art marseillais, #PartOne

Noir et banc 1

Comme vous le savez peut-être, j’adore le street art. J’aime le concept, le fait de se balader dans une rue et de tomber nez à nez avec une œuvre urbaine. A Paris, certains quartiers fourmillent de street art et sont connus pour ça comme la Butte aux Cailles. Mais à Marseille, depuis peu, le street art s’est multiplié et la ville cache des pépites. En fait, les choses ont commencé à vraiment bouger depuis que Marseille à été désignée Capitale Européenne de la Culture en 2013. Le financement a attiré beaucoup de monde et de nouveaux restaurants, concepts store et boutiques ont vu le jour. Des gens plein d’idées sont venus s’installer à Marseille, et certains quartiers ont été réhabilités ou sont en cours de réhabilitation.

Le Cours Julien est un de mes quartiers préférés. Populaire comme j’aime avec un petit côté bobo. J’y ai beaucoup traîné car une amie avait son appartement rue Nau, et nous faisions bon nombre de nos soirées là-bas. On y trouve de supers produits de tout le pourtour méditerranéen, des fromagers, des bouchers. Le marcher bio est vraiment bien et c’est aussi le quartiers des petits créateurs (sans compter le MIDO, LE kebab de Marseille, celui qui a sauvé tant de nos nuits). Alors oui, c’est vrai, sur la place centrale il y a toujours quelques zonards qui traînent, une bière à la main, mais rien de bien méchant.

Tout ça pour vous dire que dans ce quartier coloré on trouve… du street art ! Une petite promenade dans les ruelles et vous pourrez apercevoir de jolies choses.

Noir et banc 1

noir et blanc 3

Je voulais également vous parler d’une exposition que j’ai faite cet été et que j’ai vraiment adoré : « Aux Tableaux », abritée dans l’enceinte de la superbe école Saint Thomas d’Aquin – classée monument historique. Cette exposition est une réussite totale ! Le concept est simple, 40 artistes ont investi 4500 mètres carrés afin de livrer leur vision personnelle de l’École. Du coup, on traverse des salles de classe aux univers graphiques différents en suivant un petit parcours au sol.

Même la cours de récré a été investie. En la traversant pour se rendre dans la deuxième partie de l’expo, une buvette attend les visiteurs pour boire une limonade bio ou manger un morceau.

Si vous êtes dans le coin, courrez voir cette expo éphémère qui s’arrête le 10 octobre (une partie de l’école va être détruite…), une pure réussite je vous dit !

(Visited 113 times, 1 visits today)

One thought on “Street art marseillais, #PartOne

  1. Mademoisellevi

    J’adore les photos
    Le street art est un art jugé et trop peu méconnu ;)
    C’st un réel travail d’artistes qui mériterait qu’on le mette en avant !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *