« REHAB #2 » du street art à la Cité Universitaire de Paris

Vous l’avez peut-être remarqué si vous passez par ici régulièrement, mais je trouve le street art tout à fait fascinant ! Et je ne rate jamais une occasion d’en profiter et de partager avec vous mes balades urbaines. Ainsi je vous avais parlé de ma découverte de la Cité de Jarry désaffectée, des ruelles de Marseille ou le street art fleuri ou encore de cette école transformée en lieux d’exposition.

Je suis donc super contente aujourd’hui de vous parler d’un autre haut lieux artistique et vous comprendrez donc ma joie quand ma copine Josie-les-bons-plans m’a parlé de l’expo REHAB 2.

L'exposition de street art "Bitume" à la Cité Internationale Universitaire de Paris


Rehab 2 quezako ? Du 16 juin au 16 juillet, la Cité Universitaire de Paris a accueilli en son sein un temple éphémère de street art, plus précisément dans le bâtiment de la Maison des Arts et Métiers voué à être rénové. Pour sa 2e édition, l’évènement est de nouveau organisé par le label Bitume. Pour la petite histoire, Bitume est un studio de création créé par deux ingénieurs dont le but est de donner vie à des projets artistiques originaux.

Ainsi, près d’une centaine d’artistes d’horizon différents ont été choisis pour prendre possession des murs vierges du bâtiment avec un mot d’ordre : carte blanche ! Alors carte blanche sur 12 000 m² autant dire que c’est impressionnant ! En quelques chiffres pas loin de 3 000 bombes et 600 litres de peintures auront été nécessaires.

Après une demi-heure de queue, j’ai pu me promener sur les 6 niveaux de la Maison des Arts et métiers, scrutant le hall d’entrée, les couloirs, les plafonds et les escaliers. Car ici l’art dégouline de partout, pas simplement sur les murs. L’immersion est totale, chaque couloir dégage une ambiance particulière et la magie opère très vite. Le lieu est si grand que malgré le peuple on est parfois seul. On se croirait dans un monde à part (on est dans un monde à part). Les fresques et les styles s’enchaînent (collage, spray, pochoirs, pinceau) et nous font oublier la moiteur écrasante qui règne dans les lieux.


A chaque couloir, à chaque détour l’ambiance est différente, la tonalité des couleurs aussi. J’ai adoré cette lumière rose!

Certaines fresques sont impressionnantes de technique…


Par ici, le coin des filles, du Girl Power, réalisé avec des collages et probablement des pochoirs.

 


Je suis sortie de là un peu éblouie, comme un peu sonnée de revenir dans la réalité après un si beau voyage.

Malheureusement l’exposition n’a duré qu’un mois… Pour ceux qui n’ont pas eu la chance de s’y rendre, j’espère que ce petit aperçu vous aura permis de voyager un peu !

(Visited 38 times, 1 visits today)

2 thoughts on “« REHAB #2 » du street art à la Cité Universitaire de Paris

  1. Lice

    Hannn l’expo est déjà terminé ? Je suis dégoûtée, je voulais y aller absolument ! J’adore l’idée de faire d’une entrepôt abandonné un lieu artistique. Tout comme toi, je suis fascinée par le street art.
    Merci pour ces chouettes photos, tu m’as permise d’en voir un petit peu :)
    Bises, à très vite

    Lice – http://www.leblogdelice.com

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Oui elle est déjà terminée… c’est pour ça, je m’y suis précipitée! Mais vraiment c’était fou, comme une atmosphère particulière à chaque étage. Et du talent, partout!
      Et au fait, la Cité de la Harry tu as tenté?

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *