Pura Vida au Costa Rica

Pura Vida Costa Rica

Pura Vida Costa Rica

Le Costa Rica est mon dernier voyage en date. Nous y sommes partis en n’amoureux en février dernier, pour deux semaines. C’est une sorte de tradition : tant que nous n’avons pas encore d’enfants et que nous avons les moyens, nous faisons au moins un gros voyage par an (les bourgeois!). 2015 fût donc l’année costaricienne.

Le Costa Rica ou une grosse claque dans les dents ! C’est un pays idéal si on aime la nature (et si, comme moi, on a besoin de sa dose de soleil en hiver). C’est un tout petit pays de 51 100 km² et pourtant, il est d’une richesse et d’une diversité incroyable ! Les paysages sont vraiment variés : plages paradisiaques avec d’un côté l’océan Pacifique, de l’autre la mer des Caraïbes, volcans, forêts primaires, canopée, canaux de Tortuguero… Tu peux donc autant te la jouer tong-short-collier-de-coquillages que chaussures-de-marche-kway-sac-à-dos-vive-les-randos.

Nous avons loué un 4X4 (indispensable si l’on veut conduire soi-même) et avons parcouru le pays d’est en ouest. Pour être plus précise, voici notre itinéraire : arrivés à San José, nous avons commencé par la côte caribéenne et Puerto Viejo, pour ensuite remonter vers Tortuguero. De là, nous sommes entrés dans les terres jusqu’au volcan Arenal, et jusqu’à la forêt de nuage de Monteverde. Nous avons ensuite fini notre périple par la péninsule de Nicoya en allant nous échouer jusqu’à Mal Pais, pour revenir vers San José reprendre l’avion. Un circuit assez classique.

Étant une psychopathe des voyages (dans le bon sens du terme, hein ?), j’avais étudié l’itinéraire avant de partir, et fait toutes les résas nécessaires pour les nuits. Je me dis toujours qu’en deux semaines, je n’ai pas forcément envie de me stresser à chercher un lit pour nos nuits, c’est une perte de temps. En plus, les hébergements les plus sympa et originaux sont souvent pris d’assaut. Et puis, on va pas se mentir, ça me permet de voyager quelques semaines avant, de mon petit appart parisien où je me projette !

Nous avions lu partout que le Costa Rica était une destination très touristique et pourtant nous ne nous sommes jamais sentis écrasés par les Allemands en combo chaussettes-tong. Très souvent au cours de nos promenades nous étions seuls. Et comme bien souvent les habitants sont adorables.

Difficile de résumer un aussi beau voyage en quelques phrases… Aussi, voici une liste (non exhaustive) de ce que j’ai adoré faire là-bas :

  • boire le café du matin sur le sable noir de Playa Negra et sentir les premiers rayons du soleil sur ma peau
  • se balader à vélo sous les tropiques de Puerto Viejo de Talamanca
  • observer les gros crabes bleus cachés dans leurs trous au parc de Cahuita
  • écouter le cri des singes hurleurs en essayant de les repérer
  • s’endormir avec le bruit de la pluie à Tortuguero
  • dévorer un burger caribo-californien
  • se croire dans Jurassic Park au pied du volcan Arenal
  • faire l’ascension sous la pluie du Cerro Chato en traversant une forêt primaire
  • prendre la tyrolienne pour se jeter dans la brume de Monteverde
  • observer de si près les colibris boire de l’eau sucrée
  • attendre le repas au creux d’un hamac, bercés par le son des vagues
  • manger un ceviche et boire une bière face à l’océan Pacifique
  • regarder les surfeurs à l’ombre des palmiers
  • jouer avec les rouleaux de l’océan à Mal Pais comme si on avait 10 ans
  • manger des sushis à la lumière de torches enflammées

Puisque finalement, les images sont plus parlantes qu’une tartine de mots, je vous laisse voyager à travers ces quelques photos. C’est parti…

Hôtel Banana AzulUn hôtel que je recommande, notre plus belle surprise : le Banana Azul à Puerto Viejo de Talamanca. Un pur bonheur!

Nos premières jours à Puerto Viejo de Talamanca, sur la côte caribéenne.

Playa Negra

Puerto Viejo de Talamanca

Téléphone à Playa Carmen

Maison à Puerto Viejo

Paresseux Puerto Viejo

Ballade du côté de Manzanillo (côte caribéenne), vers la frontière panaméenne.

Village de Manzanillo

Plage Manzanillo

Paradis à Manzanillo

Rocher Manzanillo

Le Parc Naturel de Cahuita, un de mes endroits préférés… Simplement fabuleux!

Crabe bleu

Parc naturel de Cahuita

Singe Cahuita

Plage de Cahuita

Tortuguero l’île aux tortues, sa jungle et ses maisons colorées.

Maison Tortuguero

Jungle à Tortuguero

Canaux Tortuguero

Village Tortuguero

Le parc du Volcan Arenal, aux allures de Jurassic Park.

Laguna Arenal

Forêt primaire Arenal

Volcan Arenal

Pont suspendu Arenal

Randonnées dans les forêt de Bosque Nuboso de Santa Elena et Monteverde.

Pont suspendu Santa Elena 1

Pont suspendu Santa Elena 2

Forêt primaire Santa Elena

Forêt primaire Santa Elena 2

Oiseau Motmot

Pont suspendu Monteverde

Pont suspendu Monteverde 2

La jolie petite réserve de Curi-Cancha

Arbre géant Curi-Cancha

Réserve de Curi-cancha

Fin du voyage sur la Péninsule de Nicoya, côté océan Pacifique. Là, tu es blond, tu fais du surf, du yoga, tu manges des sushis et tu sens bon le sable chaud.

En quittant Monteverde

Peninsule de Nicoya Mal Pais

Coucher de soleil Moana Hotel

Playa Carmen

Chevaux à Playa Carmen

Mal Pais

Coucher de soleil plage

Fin de journée plage

(Visited 115 times, 1 visits today)

10 thoughts on “Pura Vida au Costa Rica

  1. Tancons

    Bonjour,
    Avant tout merci pour ton site qui donne des idées.
    Nous partons en famille au Costa Rica du 4 au 17 Février prochain. J’ai quelques questions pratiques sur Tortuguero.
    Quand vous êtes allés à Tortuguero, où avez-vous laissé la voiture, et par quel moyen vous êtes vous rendus au parc, où y avez-vous logé, et penses-tu que cela vaille le détour (pas de tortues en Février à priori…) ?
    Un grand merci par avance,
    Maxime

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Salut Maxime, je suis contente que mon expérience puisse servir à d’autres ^^
      Alors, en ce qui concerne la voiture, nous l’avons laissé au parking surveillé de La Pavona. En fait nous sommes partis de Cahuita puis nous avons suivi cette route : Puerto Limon, Siquirres, Guapiles, Cuariari et enfin la Pavona. C’est 10$/day. De là, il y a un embarcadère pour prendre le bateau direction Tortuguero. Il faut prévoir large par rapport aux horaires des bateaux, car la route devient mauvaise vers la Pavona (chemin caillouteux) donc on roule lentement. J’avais trouvé les horaires de bateau sur le net je ne sais plus ou. C’est environ 3600 colones pour 2. Le bateau est une sorte de barque longue qui mène au village de Tortuguero.

      Pour le logement, nous avons choisi « Casa Marbella », un petit hôtel très mignon (110$/2 pers/2 nuits avec ptit dej) avec une petite terrasse donnant sur le canal. Adorable et abordable!

      Pour ce qui est de savoir si ça vaut le coup, c’est assez subjectif. Pour te donner mon avis, c’était sympa, un joli petit village, mais c’est là que nous avons vu le plus de touristes (trop peu-être). Une journée (2 nuits) suffit largement à mon avis. Nous n’avons vu aucune tortue (j’ai du attendre d’être à Mal Pais pour en trouver une perdue près d’un resto la nuit!). Il n’y a pas grand chose à faire sur l’île. Un joli sentier s’enfonce dans la jungle lorsqu’on longe les plages du côté mer. La seule activité que nous avons faite est un tour en barque longue le long des canaux le matin très tôt, pour voir des animaux. Nous n’en avons pas vu un seul, mais c’était sympa quand même. Du coup, j’en garde un joli souvenir puisque c’était un voyage formidable et que je suis nostalgique de chaque moment passé dans ce pays, mais je pense que Tortuguero n’est pas vraiment nécessaire. Il y a mieux à faire… après ça dépend du temps que vous avez, du parcours que vous avez prévu … Disons que pour moi, ce n’est pas un indispensable. Mais c’était cool.
      J’espère avoir pu répondre à tes questions. Je te souhaite un beau voyage. C’était magique pour nous.

      Répondre

  2. Aline

    Je trouve ce choix de destination tellement judicieux… C’est plutôt méconnu, sauvage et riche de nature… J’aimerais aussi beaucoup y aller !

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Oui, même si les gens disent que c’est « touristique » il y a toujours moyen de se retrouver seul, en pleine nature! Et c’est vraiment varié, que tu aimes la mer, la montagne, les volcans, les activités sportives, le yoga, la nourriture… Il y en a pour tous les goûts!!

      Répondre

  3. Suzanne

    Magnifiques photos! Merci pour ce partage qui donne vraiment envie!

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Un bien beau voyage en effet!

      Répondre

  4. Elisa

    OKAYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY
    non c’est pas
    enfin je veux dire c’est pas non plus
    enfin c’est pas fou quoi
    mais BORDEL DE MERDE WHAT THE F*** c’est quoi ce pays de DINGUE ???!!!

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Héhéhé je t’avais dit, une destination qui te plairait tellement, mais tellement…Coincée entre les Caraïbes et le Pacifique, les cocotiers, les crabes bleu, les odeurs, le sable fin… rien que d’en parler j’en ai les larmes aux yeux. Alors, CR = prochaine destination??

      Répondre

  5. Julia

    Je veux y aller!!!!! Maintenant!!!!!!! ( je fais un caprice là, et je me roule par terre ;-) )

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Aller, viens on prend un billet, là, maintenant, tout de suite et on part au bout du monde…
      On lâche tout, je vendrais des bracelet sur la plage et toi des paréos. T’en dis quoi?

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *