Cité de la Jarry : Street art et balade urbaine

Cité de la Jarry 10

Cité de la Jarry 1

J’avais entendu parler de ce lieu hautement artistique, de cette cité industrielle devenue progressivement un squat : la Cité de la Jarry à Vincennes. Bref, tous les éléments étaient réunis pour m’intriguer. C’était un lundi férié, il faisait moche, nous n’avions rien de prévu. J’ai alors entraîné mes copains et leur tout jeune bébé pour une ballade urbaine à la découverte de cette Cité perdue. « Quoi ? On va se promener dans un squat, avec un bébé ? » « Oui mais attention, il ne s’agit pas d’un squat à la Trainspotting copine. Je te parle d’art là ! »

Pour commencer, un peu d’histoire. C’est quoi la Cité de la Jarry ?

D’après mes petites recherches, le bâtiment a été construit dans les années 30 par l’architecte Laroche et abritait de nombreuses entreprises tels qu’une imprimerie, une biscuiterie, ou encore un laboratoire pharmaceutique. Désormais fantôme du passé industriel de la région, cette cité ouvrière d’environ 45 000 m² a peu à peu été abandonnée par ces ouvriers (années 90). Le bâtiment est alors laissé à l’abandon, EDF coupe même le courant. C’est à partir de 2004 que des artistes, associations et autres collectifs décident de prendre possession des lieux, sans bail ni loyer (d’où le terme de squat). L’association « Jarry’ve revient » réussit même à convaincre EDF de relancer l’électricité. Ainsi, près de 300 habitants et une cinquantaine d’artistes cohabitent dans ce lieu hors du temps. Seulement voilà, la mairie de Vincennes, co-propriétaire de la Cité Jarry avec Fontenay-sous-Bois tente depuis 2015 de récupérer les lieux afin d’y construire un lycée.

C’est beau les lieux habités d’utopie : tout d’abord une cité unique mixant hôtel industriel et logements ouvriers (on pense alors à la Cité radieuse du Corbusier) qui deviendra une utopie artistique, poussant certains à s’installer dans ces lieux en collectif pour créer.

Cité de la Jarry 2

Cité de la Jarry 3

Nous arrivons donc au 106 rue de la Jarry à Vincennes. Devant nous, un blog de béton impressionnant de 6 étages qui se dresse au milieu de petites maisonnettes plutôt coquettes du quartier de Vincennes. Sur la façade on peut lire « Sterifill », « Trophy radio » ou encore « Biscuiterie ». Son architecture unique ne laisse pas indifférent. Nous franchissons l’entrée principale et commençons à gravir les étages. Un peu partout il y a de petits escaliers étroits, mais il est également possible de monter les étages par de longs couloirs qui sont des voies de circulation (on croise pas mal de voiture et scooters). Les murs sont recouverts de Street art : c’est vraiment excitant de partir à la découverte d’un tel lieux.

Cité de la Jarry 4

Cité de la Jarry 12

Cité de la Jarry 13

Cité de la Jarry 17

Cité de la Jarry 14

Cité de la Jarry 11

Cité de la Jarry 15

Cité de la Jarry 21

Nous croiserons quelques rares personnes et jamais l’insécurité ne se fera sentir. Nous nous demandons parfois ce qui se cache derrières certaines portes. Lorsque l’on sait que ce lieu est occupé par des stylistes, photographes, peintres, graphistes, marionnettistes (!) cela a de quoi intriguer…

Cité de la Jarry 5

Cité de la Jarry 10

Cité de la Jarry 7

Cité de la Jarry 6

Cité de la Jarry 18

Cité de la Jarry 19


Ce lieu ne sera pas éternel, un tel espace au cœur de Vincennes ne restera pas un « squat » très longtemps. La Cité de la Jarry, haut-lieu de Street art est un endroit à visiter d’urgence.

Cité de la Jarry 9

(Visited 52 times, 1 visits today)

6 thoughts on “Cité de la Jarry : Street art et balade urbaine

  1. Lice

    Wahou, je ne connaissais pas l’existence de cet endroit! Moi qui adore le street art, je ne peux qu’aimer. Je pense vite aller faire un tour par là. Merci pour la découverte :)
    Bises, à bientôt

    Lice – http://www.leblogdelice.com

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Pareil, j’ai découvert cet endroit il y a peu (pourtant c’est le plus grand squat d’île de France!) et je trouve ça toujours excitant ce genre de balade urbaine. Tu ne sais jamais sur quoi tu vas tomber…

      Répondre

  2. Julia

    C’est fascinant ce lieu.
    S’il devient finalement un lycée, pourvu qu’ils conservent les oeuvres! :)

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      ça serait chouette, mais à mon avis, ils sont plus en mode « démolition totale/reconstruction totale ». Je pense que le bâtiment n’est plus aux normes…

      Répondre

  3. Marie

    Bonjour, je tenais à vous remercier pour cet article extrêmement intéressant. Je ne connaissais pas la Cité de la Jarry et vous m’avez donné envie de découvrir ce lieu de vie artistique.

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Mais de rien! Je suis très contente si mon article peut permettre de faire découvrir de tel lieu :-)
      C’est assez original pour être visité!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *