Billet d’humeur : blogging et doutes

Photo le chat blasé

Moi aussi… et aujourd’hui, je vais te relater mon humeur. Mon humeur de blogueuse un peu blasée. J’aimerais aborder le sujet de la constance et de la motivation. Parce que ça me tient à cœur. Alors ouvre bien tes écoutilles.

Par moment, je suis complètement découragée et blasée vis-à-vis de ce blog. Il me demande tellement d’investissement, de temps et d’application pour un résultat… plus que moyen. Lorsque je m’intéresse un peu aux stats, que je regarde les retours par commentaire, je me sens découragée. J’hésite entre rire et pleurer. Très souvent je me dis, mais ma pauvre fille, tu blogues dans le vent ! Tu crois vraiment que ce que tu écris peut intéresser les gens ? Ou même ce que tu dessines ? Bref, pas évident de ne pas sombrer dans le découragement.

Tout cela vaut-il la peine de continuer ? Pour quoi, pour qui finalement ? Je mets parfois des jours à pondre un billet qui m’intéresse, je m’applique pour les photos, je cherche pendant des soirées le bon dessin qui pourra illustrer mes propos. Et soudain je vois que seules quelques âmes égarées se sont perdues sur ce post et que personne n’a voulu interagir, commenter, discuter.

illustration je suis blasée

Alors je réfléchis à des stratégies : faut-il que je commente plus les autres blogs ? Et quels autres blogs d’ailleurs, des blogs mode, lifestyle, cuisine ? Des blogs qui ne m’intéressent pas du tout mais qui jouissent d’une bonne visibilité ? Peut-être que mes photos sur instagram ne sont pas assez belles, que je n’utilise pas les bons hashtags. Et ce foutu Hellocoton à propos duquel je ne comprends rien mais qui semble être un bon moyen de se faire connaître…

Je sais que ça y ressemble, et pourtant je ne suis pas en train de me plaindre et de geindre de mon sort. Il y a tellement pire dans la vie, et mon petit blabla parait bien mesquin par rapport à ce qui se passe en ce moment. J’en suis consciente. Mais cet espace, aussi insipide que cela puisse paraître, m’apporte un tel équilibre ! Ce blog est si important pour moi, il me donne une sorte de but, une niche créative dont j’avais tant besoin. Peu de gens autour de moi le comprennent. J’ai parfois droit à une sorte de petite tape sur la tête, en mode « elle est mimi avec son blog. C’est bien, c’est bien, continue » mais peu de ceux qui me sont chers comprennent. Alors ça fait du bien de le dire :-)

Je pense que pas mal de blogueuses (où autres) sont passées par ces moments de découragement ou l’envie de laisser tomber est très forte. Tu vois, j’ai souvent eu envie de jeter mon ordinateur et mon matos à dessin par la fenêtre (enfin au sens figuré, non parce que tu vois le Mac il est tout neuf et il a coûté un bras !) et de dire bon débarra, j’arrête ces conneries ! Mais je ne le ferai pas. Du moins pas maintenant. Alors je me répète ce mantra

  Ne rien lâcher !  

Ne pas baisser les bras aussi facilement. Parce que j’en ai besoin de tout ça. Parce que j’aime faire ce que je fais. Et parce qu’il faut savoir se battre pour arriver à ses fins. A bon entendeur, salut ! ♥

(Visited 211 times, 1 visits today)

16 thoughts on “Billet d’humeur : blogging et doutes

  1. Julie la Blogtrotteuse

    Quel blogueur n’est jamais passé par là ? Malheureusement, le travail n’est jamais équitablement récompensé… C’est pourquoi l’important, pour moi, est dans la fin de ton post : on fait cela pour ce que ça nous apporte avant tout, le défoulement artistique, le but que ça nous donne, tout ces bienfaits que tu cites et non la popularité. Et si notre entourage comprend, si notre visibilité augmente, c’est un plus. Mais l’inverse ne doit pas nous décourager. Si tu aimes ce que tiu fais continue, c’est le plus important ; reste toi même.

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Bien dit ;-)
      Merci Julie.

      Répondre

  2. Laurélen

    Je rejoins totalement le commentaire de Sophie :) L’important c’est de trouver un équilibre dans ses écrits, ses dessins, dans ce petit espace qu’on crée, qui nous ressemble et qu’on peut modeler à notre image :)
    Quand je pense à mon blog, je sais qu’il ne sera sans doute, jamais très populaire et en fait, je m’en fiche :) Parce que j’aime ce que j’y écris, mon rythme de publication. Je me sens droite dans mes bottes si je puis dire.
    Je me pose énormément de question en revanche sur la qualité de mon contenu car c’est – à mon sens – ce qui doit primer. C’est ça que je remets en question. Je veux qu’il soit ludique et qu’il permette à mes lecteurs de se divertir ou de faire de jolies découvertes. Tout n’est pas parfait mais avec le temps, je m’améliore dans mes textes ou dans mes photos. Je prends confiance et je me mets à oser « créer » ou « rêver de créer » des contenus plus riches.
    Alors, ne lâche rien car en effet, le temps fera son oeuvre.

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Vous avez bien raison toutes les deux, et merci de me le rappeler :-)
      Ce qui compte c’est le contenu, la qualité, la passion et le fait de rester droit dans ses bottes sans se trahir, sans faire les choses pour les mauvaises raisons.
      Comme tu le dis, j’espère que le temps fera son œuvre…
      (et j’aime beaucoup ton blog ^_^ Tes photos sont superbes!)
      Bises!

      Répondre

  3. Claire

    Bloguer dans le vent est tellement poétique! Je comprend tout à fait ce que tu veux dire mais je pense aussi que le plus important est la niche créative que tu as mise en place. Ce petit endroit qui rassemble les morceaux que tu créais sans savoir où les placer avant.
    Continue et ♡ pour toi ;-)

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Tu m’as fait sourire :-) C’est vrai que c’est poétique de bloguer dans le vent (ou pour les étoiles ☆)
      Merci pour tes encouragements, je vais continuer pour moi (et pour mes quelques lecteurs quand même, hein?)
      Bise à toi!

      Répondre

  4. Lice

    Tiens, c’est marrant que tu écrives ce post maintenant, ayant vu ton commentaire sur le mien ou je me plaignais aussi, haha :D
    Effectivement, parfois c’est décourageant mais au départ c’est pour TOI que tu le fais, c’est ton plaisir, ta passion donc il ne faut pas lâcher. C’est une mauvaise période, ça reviendra, ça c’est sur! Allez courage, moi j’aime bien ton blog ♥

    Lice
    http://www.leblogdelice.com

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Merci Lice c’est gentil ♥
      C’est vrai que c’est avant tout pour nous qu’on fait ça :-) et ça me rassure de savoir que je ne suis pas seule à douter!
      Faut s’accrocher… (et moi aussi j’aime bien ton blog ^_^)
      Bises!

      Répondre

  5. Sophie

    Comme je te comprends, j’ai les mêmes doutes et interrogations que toi à propos de mon blog…
    Je pense que malgré tout, le plus important c’est que ce blog est ton espace créatif à toi, et qu’il t’apporte de l’équilibre dans ta vie
    En plus, j’aime beaucoup tes illustrations ;)

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      C’est ce que je me dis, que le plus important est ce qu’il m’apporte à moi. Mais c’est pas toujours facile de rester debout face au doute… Je sais que je ne suis pas seule ;-)
      Bon courage pour la suite et merci à toi ♡

      Répondre

  6. Chloé

    Continues! :) ton travail va finir par payer. maigre consolation je sais, mais tes post sont lus par des lectrices (lecteurs? ) fidèles ;)
    Tu vas finir par te faire ta place dans la tyranique blogosphère !
    Penses à van gogh qui a vécu toute sa vie en étant très peu connu :)

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Tu crois que je vais finir par m’arracher une oreille et la dessiner??!! :-)
      Merci pour tes mots d’encouragement, ça fait du bien ♡

      Répondre

  7. Mélissa

    Mais non ne te décourage pas tout ce que tu fais te ressemble et donne envie d être partagé. Sache que je lis tous tes articles assidûment et que c est mon moment fraîcheur. Tes illustrations et ta manière d’écrire sont superbes!
    Alors continue comme ça; c’est peut être dur mais ça en vaut la peine

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Ah!! Une petite déferlante d’amour ♡ ça fait du bien :-)
      Merci mon Méou, je sais que tu fais parti des fidèles, tu es un amour, tes mots me touchent.

      Répondre

      1. Mélissa

        On est aussi là pour ça!

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *