Ton plaid, ton thé et 5 vieux films pour l’automne

cocooning sur le canape

cocooning sur le canape

C’est arrivé. L’automne est arrivé. Tu sais, cette saison où les arbres se dénudent, ou la nature se teinte de roux, de jaune. Cette saison où tes collègues de bureau ont tous la crève mais te bisent quand même, cette saison où prendre le métro équivaut à plonger nu dans un bain de microbes. Bref, cette saison où on a qu’une seule envie : entrer en hibernation. Si je m’écoutais, je passerais mes journées sur mon canapé, enveloppée dans un gros plaid à regarder des films avec une tasse de thé fumante. Du coup, je me suis dit que j’allais vous présenter un petit panel de films parfait pour l’automne.

Quand on y pense, c’est une saison particulière. Le superflu tombe, la nature se dénude pour mieux renaître. C’est une sorte de transition. Je ne sais pas pourquoi mais l’automne a quelque chose d’un peu spécial, d’un peu magique. C’est peut être l’approche d’Halloween qui me fait penser ça, mais il y a quelque chose dans l’air. Alors voilà, c’est le moment de revoir de vieux films, souvent kitsch et qui collent au thème.

Enfile ton pilou pilou, fais-toi un bon kusmi tea, remonte un peu le plaid sur tes genoux et appuis sur play.

THE WITCHES OF EASTWICK • Georges Miller, 1987

The witches of Eastwick

C’est l’illustratrice Diglee qui m’a donnée envie de revoir ce film. Elle en parlait sur son compte instagram. Alors là on est dans le kitsch absolu. C’est un film totalement décalé qui se prête à merveille à l’ambiance automnale. L’histoire est complètement farfelue, par moment sans queue ni tête mais ça fonctionne quand même. Jack Nicholson est génial en diable loufoque. Cher et Michelle Pfeiffer sont magnifiques en femmes fragiles et fortes à la fois. À regarder en laissant son cerveau sur pause.

BEETLEJUICE • Tim Burton, 1988

Beetlejuice

Quand j’étais petite avec mon frère nous étions accros au dessin animé. On ne va pas se mentir, le film a vieilli. Mais c’est toujours un plaisir de retrouver cet affreux personnage qu’est Beetlejuice. Un couple se retrouve mort après avoir voulu sauver un chien. Ils occupent encore leur maison lorsqu’un couple de new-yorkais débarque. La cohabitation se passe bien jusqu’au moment où ces derniers veulent changer la décoration. Incapables de hanter convenablement la famille et de leur faire peur, ils font appel à Beetlejuice, un « bio-exorciste » plutôt excentrique.

LA FAMILLE ADDAMS • Barry Sonnenfield, 1991

La famille Addams

Grand classique que l’histoire farfelue de cette famille macabre et déjantée qui vit dans un manoir hanté. Un soir d’orage, Fétide l’oncle de la famille disparu il y a 25 ans réapparaît. Le problème c’est qu’il pourrait s’agir d’un usurpateur dont le seul but serait de voler le trésor des Addams. Les décors et la musique sont délicieusement gothiques, la petite Mercredie est flippante et Morticia sublime dans sa robe noire. C’est un film que je revois régulièrement avec toujours autant de plaisir ! Le 2e volet « Les valeurs de la famille Addams » est aussi très bien.

SEXE INTENTIONS • Roger Kumble, 1999

Sexe intentions

Ah, cette BO… Bitter sweet symphony, j’aime tellement cette chanson ! En grande fan de Buffy contre les vampires, je trouve Sarah Michelle Gellar parfaite et sublime en petite garce manipulatrice. J’ai toujours aimé ce genre de teenmovie des années 90. Kathryn et belle et riche. Avec son demi-frère Sebastien, ils se livrent à des jeux perfides, lui ne rêvant que d’une chose : coucher avec elle. Kathryn lui lance alors un défi, elle se donnera à lui si et seulement si Sébastien arrive à séduire la très vertueuse Annette qui ne jure que par les bienfaits de la virginité. Démoniaque à souhait !

THE FACULTY • Robert Rodriguez, 1999

The faculty

Voilà un film toujours aussi efficace. Et encore une fois avec une bande son géniale. J’adore ces films qui se passent dans les lycées américains comme on a tous rêvé d’intégrer. Mais si, ceux avec des casiers et des cheerleaders ! Ici tous les clichés sont là : celui du prof de sport tyrannique, de la gothique, la nouvelle, le dealer canon, le capitaine de football, le looser qui se fait martyriser. ¨Pour l’histoire, un parasite extraterrestre décide d’envahir notre planète et commence par le petit lycée de Herrington High. Un groupe d’étudiant se rend peu à peu compte que quelque chose cloche et que certains professeurs ont un comportement bizarre. Je me suis même rendu compte que Husher avait un petit rôle ! On peut y voir (comme pour Buffy) une satyre de la société américaine, une parabole de la difficulté que représente la période du lycée pour chacun de nous. Je m’enflamme, mais c’est un super film qui n’a pas trop mal vieilli.

(Visited 164 times, 1 visits today)

2 thoughts on “Ton plaid, ton thé et 5 vieux films pour l’automne

  1. notrecarnetdaventures

    Oui un Tim Burton ! tu as tout bon :D

    Anthony & Noémie – Blogueurs amoureux et facétieux sur notrecarnetdaventures.com

    Répondre

    1. D'encre et de sel

      Et oui Tim Burton… Après coup, j’ai pensé que je regarderais bien Mars Attacks aussi :-)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *